Radio Masjid Dhoun-Nourain

Masjid Dhoun-Nourain is on Mixlr

Mise en garde - Réfutations

Imprimer

Réponse à un « Ikhwani » du Québec...

Écrit par Sulaiman Al‐Hayiti. Publié dans Divers sujets & réfutations

Réponse à un « Ikhwani » du Québec

Écrit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti - réfutation des accusations portées à l'encontre de la Salafiya par un insensé partisan de la secte des Ikhwaans (secte)


Télécharger le Pdf


Al‐Hamdoulillah, was‐salaatou was‐salaamou ‘ala rasoulillah, wa ba’d :

J’ai mis en ligne dernièrement un texte qui s’intitule Tariq Ramadan et la réalité du sens critique et j’ai reçu la réponse d’un égaré de la secte des Ikhwaans, dans laquelle il se fait du tort à lui-même en attaquant la Salafiyyah et les Salafs et en glorifiant la secte des Ikhwaans et un de leurs plus grands porte-parole (T.R.)! Voici donc les messages qu’il a envoyé sur un des forums de Bid’ah sans mentionner son nom (lire le texte à droite) :

A Abu Hamaad
Premièrement pour ton salam garde le pour toi car tu ignores même le sens, tes messages n’ont rien de paix ni de pacifisme. Le problème des salafis est qu’ils ignorent qu’ils sont ignorants. Si tout de même tu sais que tu es ignorant, c’est problématique, mais si tu ne le sais pas c’est encore pire. J'essayai de te respecter en pensant que tu défendais des convictions meme si je ne partage pas et je pensais entreprendre avec toi une discussion respectueuse, en pensant que tu es un salafiste qui a un peu de jugeotte haitienne ou canadienne, mais je realise que tu es bien endoctrine jusqu'a la moelle, car comme je suis un expert des salafistes, je sais que dans le fond ils sont des bidons gonflés et qu’il serait mieux qu’ils reviennent aux bancs de l’apprentissage de l’islam. Je ne suis pas surpris de ton dérapage, j’ai essayé comme bon musulman d’être positif mais la réalité est autre. Environs 40 alim ont déferlé sur Montréal la semaine dernière avant la venue de Tariq, l’événement était un fiasco au point que les organisateurs ont permis la deuxième journée l’accès gratuitement… Le problème de ces oulémas très respectés est qu’ils sont déconnectés de la vie malgré les efforts qu’ils déploient car cela nécessité la maitrise d’une certaine science qui vous émet un champ visionnaire des faits. Si les médias de Montréal n’ont daigné aucun regard de la visite des 40 oulémas qui ont donné des dizaines de conférences dans presque la majorité des mosquées, ceuxci se sont réveillés pour renforcer les lignes et condamner la venue de Tariq, ce n’est pas parce qu’il est une proie facile comme tu dis, mais parce qu’il détruit les bases de la philosophie occidentale matérialiste et égaré pour permettre au message de l’Islam d’être acheminé dans un canal non obstrué, chose que tes salafis ignorants ne peuvent comprendre que peut-être d’ici 100 ans. Tu répètes les mêmes accusations des gens que tu appellent Kuffars a savoir le double discours de Tariq, sache, si l’accusation du double discours de ceux que tu appelles kuffars peut-être analysé comme le résultat de leur ignorance détaillée de l’Islam, qu’en est-il pour tes accusations, toi le grand savant de l’Islam, ton ignorance se dévoile dans l’unique version qu’on t’a clonée de l’Islam, et que tu ne cesses de répéter comme un perroquet. Mais Tariq est plus fidèle que toi au message de son Dieu et de son prophète, il a plus peur que toi d’égarer les gens, c’est pour cela qu’il est en action continue pour penser le message divin et apporter les solutions convenables au monde des humains comme déjà était son grand père Hassan Al Banna qui sans lui, je jure devant Dieu que tu n’aurais même pas entendu parler de l’Islam que ce soit a Haïti ou même au Canada. Pour ton baratin de talisman de sorcier de deux sous de Minhaj et de Aqida par lequel tu remets en cause l’Islam de la majorité des musulmans de la planète - tu peux projeter sur moi ta malédiction et ton poison de savant - sachez frère Abu Hammaad que si tu donnerais tes dourous a des compagnons du prophète qu’on ferait ressusciter a l’occasion, ils vont te dire mais de quoi tu parles pauvre crétin, on a vécu cote a cote avec notre prophète Mohammed sans jamais avoir entendu tes balivernes, ils auraient ajouté, voila les gens de Bidaa dont le prophète nous a mis en garde… Pauvre ignorant, sache que l’Islam t’es parvenu après 1400 ans non grâce au Coran qui est rangé dans les armoires mais grâce aux sciences que l’humanité entière se partage depuis Adam et que nos salafs ont pris des kuffars grecs et byzantins pour les développer dans le cadre de l’Islam. Sans science, il n'y a pas d'Islam, c'est pour cela que le premier mot de Dieu a son prophete etait : LIS Chose que tu ne connais pas et que tu ne trouverais nulle part que sans les Ikhwans muslimin qui ont éduqué tes ingrats de salafs, ils seraient toujours à l’heure actuelle entrain d’utiliser la craie et l’ardoise.


Puis quelques jours plus tard, après avoir réalisé que son approche n’était pas très respectueuse ni intelligente, il a retouché son texte un peu en ajoutant quelques points, en retirant quelques-unes de ses nombreuses insultes et en signant de son nom. Voici donc la nouvelle version de ce texte :

A Abu Hamaad
En saluant les gens puis en les accusant de kufr et d’égarement, je ne comprends plus à qui tu adresses ton salut, si c’est le cas, tu pourrais dire salut à ceux qui sont dans la bonne voie des salafs, à condition que ce ne soit une Bidaa, Maadha Allah! L’essentiel sache que le salam est un message de paix, sinon sachant votre intention cachée je vous répondrai selon la Suunah du prophète qui a répliqué au juif lui adressant le salut en disant au lieu de Assalam; Assam qui veut dire poison : A toi aussi Le problème des soi-disant salafs est qu’ils sont ignorants et ignorent qu’ils sont ignorants. Pour votre information mon cher ami, ces gens sont apparus au 20 siècle suite à la découverte du pétrole qui a permis le transfert de la civilisation à leurs demeures. Pendant 1400 ans, leurs terres n’étaient qu’un vaste désert ou n’erraient que des bédouins nomades ou des bandits. Donc, ils n’avaient connus pendant toute l’histoire aucun élément de civilisation, ils avaient vécu dans l’obscurité totale de l’ignorance, savez-vous qu’on mettait la Burqa pour ne pas se faire reconnaitre suite aux harcèlements sexuels et aux viols qui se perpétraient en public? En conclusion, comment voudrais-tu qu’une situation ou les sciences sont quasi inexistants durant des siècles puissent générer une compréhension positive de l’Islam, c’est comme si tu rejette le premier verset coranique qui dit a Mohammed : LIS AU NOM DE DIEU QUI A CREE CREE L’HOMME, il n’a pas dit musulman, donc la lecture doit se faire dans toutes les sciences qui sont en relation a l’humain.Cher ami, il n’y a aucune logique de se confier à des gens ignorants surtout quand il s’agit de notre religion. Le plus beau est que tu rejettes tous les oulémas des 4 coins du monde arabo-musulman qui sont reconnus et acceptés par la grande majorité des peuples, ces peuples qui ont guidé l’Oumma pendant 1400 ans et ont brandit le flambeau des sciences et de la civilisation sur toute la planète. J’espère que tu utiliseras ta jugeote de Haïtien ou de canadien pour t’approcher de mes conclusions, je peux comprendre que tu étais non musulman et que L’Islam t’a éblouie à tel point que tu t’es enlisée avec la première vague. J'essayai de te respecter en pensant que tu défendais des convictions même si je ne partage pas et je pensais entreprendre avec toi une discussion respectueuse, mais je réalise que tu es endoctriné jusqu'a la moelle, car comme je suis un expert des soi-disant salafs, je sais que dans le fond ils sont des bidons gonflés et qu’il serait mieux qu’ils reviennent aux bancs de l’apprentissage de l’islam. C’est pour cela que je ne suis pas surpris de ton dérapage. Environs 40 alim ont déferlé sur Montréal la semaine dernière avant la venue de Tariq, l’événement était un fiasco au point que les organisateurs ont permis la deuxième journée l’accès gratuitement… Le problème de ces oulémas très respectés est qu’ils sont déconnectés de la vie malgré les efforts qu’ils déploient car cela nécessité la maitrise continue des sciences surtout celles qui vous aide a réfléchir et comprendre les phénomènes de la vie, sachez a cet effet, que l’Imam Khomeiny en 1950 a obligé la Hawza de Qom d’introduire le cours de la philosophie aux étudiants et c’est grâce à ce genre de sciences qu’ils ont repris le message de l’Islam et qu’ils sont aujourd’hui le pays le plus développé dans le monde arabo-musulman alors que toi tu es entrain de répéter qu’ils sont kuffars,, pas besoin de te rappeler que les nuages passent en haut a la vitesse des vents…. Si les médias de Montréal n’ont daigné aucun regard de la visite des 40 oulémas qui ont donné des dizaines de conférences dans presque la majorité des mosquées, ceux-ci se sont réveillés pour scandaliser et condamner la venue de Tariq, ce n’est pas parce qu’il est une proie facile comme tu dis, mais parce qu’il détruit les bases de la philosophie occidentale matérialiste et égaré pour permettre au message de l’Islam d’être acheminé dans un canal non obstrué, chose que tes soi-disant salafs ne peuvent même pas percevoir d’ici 100 ans. Tu répètes les mêmes accusations des gens que tu appellent Kuffars à savoir le double discours de Tariq, sache, si l’accusation du double discours de ceux que tu appelles kuffars peut-être analysé comme le résultat de leur ignorance détaillée de l’Islam, qu’en est-il pour tes accusations, toi le grand savant de l’Islam, ton ignorance se dévoile dans l’unique version qu’on t’a clonée de l’Islam, et que tu ne cesses de répéter comme un perroquet. Mais Tariq est plus fidèle que toi au message de son Dieu et de son prophète, il a plus peur que toi d’égarer les gens, c’est pour cela qu’il est en action continue pour penser le message divin et apporter les solutions convenables au monde des humains comme déjà était son grand père Hassan Al Banna qui sans lui, je jure devant Dieu que tu n’aurais même pas entendu parler de l’Islam que ce soit a Haïti ou au Canada. Pour ton baratin de talisman de sorcier de deux sous de Minhaj et de Aqida par lequel tu remets en cause l’Islam de la majorité des musulmans de la planète - tu peux projeter sur moi ta malédiction et ton poison de savant - sachez frère Abu Hammaad que si tu donnerais tes dourous a des compagnons du prophète qu’on ferait ressusciter a l’occasion, ils vont te dire mais de quoi tu parles! On a vécu avec notre prophète Mohammed sans jamais avoir entendu telles balivernes, ils auraient ajouté, voila les gens de Bidaa dont le prophète nous a mis en garde… N’oublie jamais que l’Islam t’es parvenu après 1400 ans grâce aux sciences que l’humanité entière se partage depuis Adam et que nos salafs, les vrais, ont pris des kuffars grecs et byzantins pour les développer dans le cadre de l’Islam. Chose que tu ne connais pas et que tu ne trouverais nulle part que sans les Ikhwans muslimin qui ont essayé d’éduquer les soi-disant salafs, ils seraient toujours à l’heure actuelle entrain d’utiliser la craie et l’ardoise, peut-être même la boue et la pierre.J’ai interpellé un professeur universitaire en lui faisant remarquer qu’il était mieux qu’il rentre à son pays ou il pourrait intéressé par ses recherches académiques des milliers d’étudiants au lieu de moisir chez les soi-disant salafs ou le cours est administré à une dizaine d’étudiants dont une moitié endormie, il m’a répondu en toute humilité : Nous avons un devoir envers eux. Voila comment se sont toujours comporté les Ikhwans et regarde comment se comporte aujourd’hui les soi-disant salafs. Ma prochaine participation, je vous donnerai la première leçon de mon minhaj,celui des vrais salafs qui craignent Dieu et qui ne veulent pas déformer le message de son prophète.Mongi (Jelassi)

Après ses insultes et ses accusations insensées contre les Salafis – comportement typique de l’individu qui n’a pas d’arguments – on retrouve plusieurs problèmes graves dans son texte! Voici donc quelques commentaires sur les problèmes les plus importants :

1 - Il n’y a pas de contradiction entre le fait de passer le Salam et de clarifier pour ses frères et ses soeurs en Islam les erreurs de compréhension d’un individu dans le but de les avertir contre l’égarement. Surtout lorsque cet individu a une certaine renommée et que ces erreurs sont circulés à grande échelle. Car justement, le Salaam est une invocation dans laquelle on demande « As-Salaamah », c'est-à-dire que ses frères et ses soeurs en Islam soient sains et saufs dans leur coeur et dans leur corps et qu’ils soient éloignés de tout ce qui pourrait leur nuire et leur causer du tort dans leur religion et dans leur vie en général. Donc si je mets en garde et que je donne la Nasihah au sujet de Tariq, il n’y a rien de contraire dans cela avec le fait de dire le Salaam! Et lorsqu’il dit : «sinon sachant votre intention cachée je vous répondrai selon la Suunah du prophète qui a répliqué au juif lui adressant le salut en disant au lieu de Assalam; Assam qui veut dire poison : A toi aussi» Dois-je rappeler à cet individu que personne ne connaît les intentions et ce qui est dans le coeur sauf Allah et que je suis musulman et non juif? C’est tout de même étonnant venant de la part de gens qui sont les premiers à dire « qu’il ne faut pas juger » lorsqu’on critique les paroles et les actions des gens de Bid’ah. Et voilà qu’il prétend connaître mes intentions cachées ! Subhaanallah ! Nul ne connaît le Ghaib sauf Allah! !

2 - Les savants de l’Islam ont un principe fondamental qu’ils répètent souvent en arabe ( الحكم على شيء فرع عن تصوره ). On peut expliquer ce principe en disant que le jugement que l’on exprime à propos d’une chose découle de la conception que l’on a de cette chose. Si notre conception est fausse, notre jugement sera faux lui également. Puisque plusieurs parmi les Ikhwaans et les autres gens de Bid’ah ne connaissent pas ce que signifient le mot « Salaf » et le mot « Salafi », il est normal que leur jugement sur cette question soit erroné. Il est donc important de corriger pour eux cette mauvaise compréhension en fournissant les bonnes informations quant à la signification des termes « Salaf » et le terme « Salafi ». Parce que sans le savoir, celui qui a écrit ce texte est en en train d’insulter les Sahabahs, les Taabi’ines (les élèves des Sahabahs) et tous les savants des premières générations de l’Islam. Il les traite d’ignorants à la manière des Shi’ahs qui insultent les Sahabahs. On a posé au Sheikh Ahmad Ibn Yahya An-Najmi la question suivante :

Qu’est-ce que la Salafiyyah et qui est leur leader ?

Il répondit : (La Salafiyyah, c’est l’appartenance aux Salafs. Et les Salafs sont les Sahabahs du messager d’Allah (paix et salut sur lui) et ceux qui les ont suivis avec sincérité parmi les gens des trois premiers siècles préférés et ceux qui sont venu après eux. Voilà la Salafiyyah. L’appartenance aux Salafs signifie que l’on adopte ce que suivaient les compagnons du messager d’Allah (paix et salut sur lui) et que l’on suit la voie des gens du Hadith (Ahloul-Hadith), et les gens du Hadith sont ceux qui suivent le Manhaj Salafi. La Salafiyyah est donc une croyance en les noms et les attributs d’Allah et une croyance en la prédestination (Al-Qadar) et une croyance par rapport aux Sahabahs, et ainsi de suite. Donc les Salafs croient en Allah, en ses noms et en ses attributs par lesquels il s’est décrit et par lesquels son messager (paix et salut sur lui) l’a décrit. Et ils croient en ses noms et attributs de la manière qui convient à Allah, sans faire de Tahrif (déformation du sens), ni de Tamthil (comparaison) ni de Tashbih (ressemblance) ni de Ta’til (nier le sens ou la réalité de l’attribut) ni de Ta’wil (fausse interprétation) et ils croient en la prédestination (Al-Qadar) dans le bien et dans le mal, et que la foi du serviteur n’est complète que lorsqu’il a cru en la prédestination qu’Allah a prédestinée à ses serviteurs. Allah a dit : (Nous avons créé toute chose avec mesure) Al-Qamar : 49. En ce qui concerne les Sahabahs, cela signifie croire qu’il est obligatoire d’agréer et de reconnaître la justice des compagnons du messager d’Allah (paix et salut sur lui) et qu’ils sont la meilleure de toutes les nations et la meilleure génération. Et de croire qu’ils sont tous justes, contrairement à ce que croient les Shi’ahs et les Khawaarijs, qui déclarent qu’ils sont mécréants et qui ne leur reconnaissent aucun de leurs droits. Et la Da’wah Salafiyyah n’a pas de leader en dehors du messager d’Allah (paix et salut sur lui). Le messager d’Allah est l’Imam de la Salafiyyah et le modèle à suivre pour les Salafis, ainsi que les Sahabahs du messager d’Allah (paix et salut sur lui). Et le fondement à ce sujet et la base sur laquelle cela est établi sont dans la parole du prophète (paix et salut sur lui) : « Les juifs se sont divisés en 71 sectes, les chrétiens se sont divisés en 72 sectes et ma Oummah se divisera en 73 sectes, elles seront toutes en Enfer exceptée une seule. » Ils ont demandé : Qui feront partie de cette secte, Ô messager d’Allah? Il dit : « Ce sont ceux qui sont sur ce que je suis moi-même aujourd’hui ainsi que mes Sahabahs. » Et également le Hadith selon Al-‘Irbaad Ibn Saariyah, qui décrit le discours du prophète (paix et salut sur lui) et qui incite par la suite à la crainte d’Allah, en disant : « Je vous incite à craindre Allah et à l’écoute et l’obéissance, même si l’Amir qui vous commande est un esclave éthiopien. » Puis il ordonna de suivre sa Sounnah et la Sounnah des Khoulafaas bien droits et bien guidés en disant : « Mordez dedans avec vos molaires et prenez garde aux inventions dans la religion, car toutes les inventions dans la religion sont des Bid’ahs et toutes les Bid’ah sont des égarements. ») Fin de la citation.

Il est donc clair que la Da’wah Salafiyyah n’est rien d’autre que l’Islam dans toute sa pureté et que critiquer cette Da’wah c’est l’équivalent de critiquer l’Islam. Bien sûr, tant que l’on se réfère aux fondements et aux principes des Salafs Salihs et que l’on ne fait pas uniquement qu’utiliser le titre sans respecter les principes de cette Da’wah. Car se dire Salafi c’est équivalent de se dire Sounni et c’est l’équivalent de désavouer de toutes les sectes d’égarements qui sont apparues à travers les siècles.

L’auteur du message semble penser que la Salafiyyah est apparue au 20e siècle dans les pays où l’on a découvert du pétrole! Il dit « Le problème des soi-disant salafs est qu’ils sont ignorants et ignorent qu’ils sont ignorants. Pour votre information mon cher ami, ces gens sont apparus au 20 siècle suite à la découverte du pétrole qui a permis le transfert de la civilisation à leurs demeures .» Subhaanallah ! Quelle ignorance, alors que le terme « Salaf » est connu même dans les propos des élèves des Sahabahs (les Taabi’ines) qui se référaient aux Sahabahs en disant : « Nos Salafs » !

Voici quelques exemples : L’Imam Al-Boukhari a un chapitre dans son Sahih qu’il a intitulé « Le chapitre sur le fait de monter un animal difficile à dompter et un étalon » et Raashid Ibn Sa’d a dit : (Les Salafs aimaient les étalons, car ils sont plus rapides et courageux.)

Ibn Hajar Al-‘Asqalaani dit : (Quand (Rashid) dit : « les Salafs », il parle des Sahabahs et de ceux qui viennent après eux.) Parce que Raashid est un Tabi’i.

L’Imam Al-Awzaa’i, l’un des grands Imams parmi les Salafs mort en 157, dit : (Suis les traces des Salafs, même si les gens te rejettent. Et prends garde aux opinions des hommes, même si on les embellit par des paroles.)

Et l’Imam Adh-Dhahabi parle de plusieurs Imams et leur fait des éloges en disant à leur sujet qu’ils sont « Salafis », comme l’Imam Ad-Daaraqoutni, l’Imam Abou Tahir As-Silafi, l’Imam Ahmad Ibn Nou’mah Al-Maqdisi, l’Imam Mohammad Al-Bouhraani, l’Imam Yahya Ash-Shaybaani et beaucoup d’autres. Et l’Imam Adh-Dhahabi est mort en 748 Hijri, bien avant le 20e siècle !

Sans oublier le livre de l’Imam Abou ‘Outhmaan Isma’il As-Saabouni, mort en 449, qui s’intitule Aqidatous-Salaf wa Ashaab Al-Hadith (La ‘Aqidah des Salafs et des gens du Hadith) et dans lequel il explique la croyance des Salafs. Et sans oublier le livre de l’Imam Ibnou Rajab Al-Hanbali, qui est mort en l’an 736 Hijri, Fadlou ‘Ilm As-Salaf ‘Ala ‘Ilm Al-Khalaf (L’excellence de la science des Salafs sur la science des Khalafs).

Ce ne sont que quelques exemples parmi les milliers de citations qui se trouvent dans les livres de Tafsir, de Fiqh, de ‘Aqidah, de Ousoul et qui désignent les Salafs comme étant les Sahabahs et ceux qui les ont suivis. Alors celui qui parle des Salafs devrait faire attention à son langage quand il parle d’eux. Même les savants qui n’ont pas suivi les Salafs dans leur Manhaj et dans leur ‘Aqidah savent que les Salafs sont les Sahabahs.

Voici quelques exemples :

Abou Haamid Al-Ghazaali dit dans son livre Iljaam Al-‘Awaam ‘an ‘Ilm Al-Kalaam, en expliquant le mot « Salaf » : (C’est-à-dire : la voie des Sahaabahs et des Taabi’ines.)

Al-Bayjouri dit dans son livre Sharh Jawharatout-Tawhid: (Ce qu’on veut dire par les Salafs : ceux qui nous ont précédés parmi les prophètes, les Sahabahs, les Tabi’ines et ceux qui les ont suivis.)

3 - Parmi les problèmes de conception de cet individu, il croit que c’est le nombre de personnes qui assiste à sa conférence ou encore les réactions des Kouffars à son discours qui déterminent si son message est bon ou non! Cela reflète très bien la réalité du Manhaj des Ikhwaans qui se concentre plus sur le fait de rassembler la plus grande quantité de sympathisants possible, que sur le fait d’enseigner et de corriger les fausses notions et les mauvaises compréhensions qu’ont les gens dans leurs principes et dans leur ‘Aqidah! Et si le nombre de sympathisants déterminait la véracité de ce qu’un prêcheur prêche ou enseigne, alors comment expliquer que certains prophètes viendront au jour de la résurrection avec un ou deux fidèle et que d’autres viendront avec absolument aucun fidèle? Est-ce que cet ignorant va dire au sujet de ces prophètes d’Allah « qu’ils sont déconnectés de la vie malgré les efforts qu’ils déploient car cela nécessité la maitrise d’une certaine science qui vous émet un champ visionnaire des faits. » ??? ‘Abdullah Ibnou Mas’oud (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « La Jamaa’ah, c’est d’être sur la vérité, même si tu es seul! »

Donc ce n’est pas une question de nombre, mais bien une question de principe !

4 - De plus il parle d’une conférence de quarante « ‘Oulamas »! C’est bien le signe de l’ignorance de cet homme et le signe de la facilité avec laquelle des gens comme lui donnent à une personne le statut de savant (‘Alim)! Le Sheikh Al-Ghoudayyan, un des membres du comité des grands savants de l’Arabie Saoudite a dit au sujet du titre de docteur en Islam : « Ce n’est que la première marche parmi les marches de la science Islamique ». Alors le fait qu’une personne soit docteur en Islam ne fait pas de lui un savant de l’Islam ou un ‘Alim! Mais cet individu ne le sait pas! Sans oublier que certains d’entre eux (comme Salah As-Saawi et Jamaal Badawi et d’autres) ont de nombreuses Bid’ah, diverses formes de Hizbiyyah et sont des égarés au sujet desquels il y a de sévères avertissements de la part des savants de l’Islam.

Comment peut-on appeler ces gens des savants? Certains d’entre eux se rasent ou se taillent la barbe!!! En principe, on ne doit JAMAIS faire payer les gens pour leur enseigner la Parole d’Allah! L’enseignement de l’Islam a toujours été gratuit et si les salles coûtent trop cher à louer, il faut donner les cours dans les mosquées ou payer les salles de nos propres poches pour le plaisir d’Allah !

Et après avoir qualifié ces quarante personnes de « ‘Oulamas », il les rabaisse et élève Tariq Ramadan le philosophe au-dessus d’eux en disant : « qu’il détruit les bases de la philosophie occidentale matérialiste et égaré pour permettre au message de l’Islam d’être acheminé dans un canal non obstrué, chose que tes salafis ignorants ne peuvent comprendre que peut-être d’ici 100 ans. » C’est plutôt les bases de l’Islam qu’il est en train de détruire, et non la philosophie occidentale !

Hélas, les Hizbiyyines ne le comprennent pas parce qu’ils ont pris plus de temps à étudier les sciences humaines des Kouffars que la Parole d’Allah et la Sounnah de son messager (paix et salut sur lui) et que la compréhension de nos Salafs Salihs !

Leur compréhension de l’Islam est donc totalement à l’envers! Allah dit : (Qui est donc mieux guidé? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit.) Al-Moulk : 22. Et comme Ibn Taymiyyah a dit au sujet des gens de Kalaam : « Ils n’ont pas réussi à défendre l’Islam et ils n’ont pas non plus réussi à casser les philosophes! » Ces gens de Kalaam qui tentaient de réfuter les Mou’tazilahs en utilisant leurs principes au lieu de se référer au Manhaj des Salafs! Tariq a la même méthode que ces gens de Kalaam! Et si les Kouffars font beaucoup de bruit à son sujet, c’est dans le but de le rendre plus populaire afin de pouvoir égarer les musulmans en utilisant son égarement pour faire de lui un modèle! Je considère que Tariq est pire que ces gens de Kalaam !

5 - Il insulte la ‘Aqidah des Salafs et la traite de talisman de sorcier et de balivernes, et prétend que les Salafs ne comprendraient pas cette ‘Aqidah s’ils revenaient, alors que cette ‘Aqidah vient du Qor’an et de la Sounnah que ces Sahabahs nous ont eux-mêmes transmis! Je serais plutôt porté à dire que c’est tout à fait le contraire! C’est surtout en entendant des philosophes comme Tariq Ramadan ou d’autres parmi les gens de Bid’ah que les Sahabahs auraient dit : «mais de quoi tu parles pauvre crétin, on a vécu cote a cote avec notre prophète Mohammed sans jamais avoir entendu tes balivernes…», puisqu’il ne se base pas sur les preuves du Qor’an et de la Sounnah, ni sur les paroles des Salafs Salihs lorsqu’il parle! Mais en entendant les ‘Oulamas de l’Islam qui citent le Qor’an et les Hadiths authentiques et les paroles des Sahaabahs, ils reconnaîtraient clairement cela, car ce sont eux qui nous les ont transmis !

6 - Il dit que ce n’est pas grâce au Qor’an que l’Islam m’est parvenu, mais grâce aux sciences que les Kouffars se partagent depuis Adam! Et que nos Salafs ont pris des Kouffars! Cet individu a été jusqu’à rabaisser les Salafs et à mettre les gens de Bid’ah et les Kouffars au-dessus d’eux en disant que les Salafs ont pris des Grecs et des Byzantins! Subhaanallah! Quelle ignorance! «N’oublie jamais que l’Islam t’es parvenu après 1400 ans grâce aux sciences que l’humanité entière se partage depuis Adam et que nos salafs, les vrais, ont pris des kuffars grecs et byzantins pour les développer dans le cadre de l’Islam. Chose que tu ne connais pas et que tu ne trouverais nulle part que sans les Ikhwans muslimin qui ont essayé d’éduquer les soi-disant salafs, ils seraient toujours à l’heure actuelle entrain d’utiliser la craie et l’ardoise, peut-être même la boue et la pierre.» Est-ce que les messagers d’Allah, Ibraahim, Moussa, ‘Issa, Mohammad (paix et salut d’Allah sur eux) ont pris leurs enseignements et le message de La Ilaaha Illallah (Rien ne mérite d’être adoré sauf Allah) des Kouffars grecs et byzantins? Est-ce que nos Salafs, en commençant par Abou Bakr, ‘Omar, ‘Outhman et ‘Ali, ainsi que les autres parmi les Sahabahs (Radiyallahou ‘anhoum), et les Tabi’ines et les élèves des Taabi’ines, ainsi que les quatre Imams Abou Hanifah, Malik, Ash-Shaafi’i, Ahmad Ibn Hanbal, de même que les grands savants de la Sounnah, comme Al-Boukhaari, Mouslim, Abou Daoud, At-Tirmidhi, An-Nasaa’i, Ibnou Maajah, et les autres grands Imams parmi les Salafs, ont pris des Grecs et des Byzantins? Prétendre une chose pareille est une calomnie et un mensonge contre nos Salafs! Les Salafs n’ont donc rien pris des philosophes Kouffars! Ils ont tous condamné les philosophes et la philosophie et le ‘Ilm Al-Kalam ! Ceux qui ont pris des Grecs et des Byzantins, ce ne sont pas les Salafs, mais plutôt les Khalafs, c'est-à-dire ceux qui sont apparus après les Salafs parmi les gens de Bid’ah! Ce sont les sectes d’égarements, comme celles des Jahmiyyahs, des Mou’tazilahs, des Ashaa’irahs et des Maatouridiyyahs. Tandis que les Imams des Salafs ont toujours averti contre la philosophie, le ‘Ilm Al-Kalaam, la théologie spéculative basée sur la métaphysique d’Aristote et les disputes et débats au sujet de la religion. L’Imam Ash-Shaafi’i a dit : (Mon verdict au sujet des gens de Kalaam est qu’ils soient attachés sur un âne et qu’on les fasse circuler dans les villes et les campagnes et qu’on les frappe avec des rameaux et des sandales et que l’on dise : voici la punition pour ceux qui ont abandonné le Qor’an et la Sounnah et qui ont étudié ‘Ilm Al-Kalaam!) Cette position de l’Imam Ash-Shafi’i, qui est l’un des plus grands Imams parmi les Salafs, est la position de tous les autres Imams des Salafs aussi! Ce qui prouve que cet ignorant – qui se prétend expert des Salafistes – ne connait rien de la voie des Salafs. S’il connaissait un peu l’histoire de la croyance Islamique, il saurait que c’est à l’époque du Khalifah Al-Ma’moun (mort en 218 Hijri) que les textes des philosophes grecs, byzantins et hindous ont été traduit en arabe. Mais les Salafs ont toujours critiqué ce genre de chose.

7 - Cet individu confond le fait d’emprunter aux Kouffars des choses bénéfiques, comme les avancées scientifiques ou technique, et le fait de prendre leurs philosophies, leurs idéologies ou leurs croyances qui sont contraire à l’Islam! Les savants de l’Islam permettent, aux musulmans d’étudier les sciences et les technologies des Kouffars dans le but d’en profiter. Et non seulement le permettent-ils, mais ils les y encouragent et les y obligent même parfois. Personne donc ne critique cela parmi les savants de l’Islam et les Salafs sont les premiers à le dire! Par ailleurs, il semble croire que la technologie est synonyme de civilisation et que si des gens vivent dans un désert, ils ne peuvent pas être civilisés! C’est dire à quel point cet homme et ses semblables sont complexés face aux Kouffars et à quel point leur éblouissement face au matérialisme des Kouffars les déstabilise! Ne sait-il pas que sans le Tawhid et la foi, il ne peut exister de vraie civilisation, et que peu importe l’avancement technologique d’une société, elle ne peut connaître la droiture sans la révélation qui vient d’Allah! Il dit : « Pendant 1400 ans, leurs terres n’étaient qu’un vaste désert ou n’erraient que des bédouins nomades ou des bandits. Donc, ils n’avaient connus pendant toute l’histoire aucun élément de civilisation, ils avaient vécu dans l’obscurité totale de l’ignorance, savez-vous qu’on mettait la Burqa pour ne pas se faire reconnaitre suite aux harcèlements sexuels et aux viols qui se perpétraient en public? En conclusion, comment voudrais-tu qu’une situation ou les sciences sont quasi inexistants durant des siècles puissent générer une compréhension positive de l’Islam, c’est comme si tu rejette le premier verset coranique qui dit a Mohammed : LIS AU NOM DE DIEU QUI A CREE CREE L’HOMME, il n’a pas dit musulman, donc la lecture doit se faire dans toutes les sciences qui sont en relation a l’humain. Cher ami, il n’y a aucune logique de se confier à des gens ignorants surtout quand il s’agit de notre religion. Le plus beau est que tu rejettes tous les oulémas des 4 coins du monde arabo-musulman qui sont reconnus et acceptés par la grande majorité des peuples, ces peuples qui ont guidé l’Oumma pendant 1400 ans et ont brandit le flambeau des sciences et de la civilisation sur toute la planète. » À lire ce qu’il écrit, on croirait que la Da’wah du prophète Mohammad (paix et salut sur lui) ne contient aucun élément de civilisation et qu’il n’a amené aucune lumière ni aucune science à ces bédouins du désert !

Subhaanallah! Il est en train d’insulter l’Islam et le messager d’Allah et les Sahabahs sans même le réaliser! Et il prétend au passage que la Burqa était portée à cause des viols. Or en disant cela, il oublie qu’il accuse indirectement nos nobles mères, les épouses du messager (paix et salut sur lui), ainsi que les femmes des Sahabahs qui se couvraient le visage, et que le Niqaab et le Jilbaab font partie des enseignements de l’Islam qui sont bien présents dans le Qor’an et dans la Sounnah! Ne sait-il donc pas que La Ilaaha Illallah est la base de toutes les sciences et la plus importante de toutes? Que sans cette science, toutes les autres seraient vaines? Allah critique les peuples qui se vantaient des autres sciences dans le Qor’an. Il dit : (mais la plupart des gens ne savent pas. Ils connaissent un aspect de la vie présente, tandis qu'ils sont inattentifs à l'au-delà.) Ar-Roum : 6-7. Et Allah dit : (Lorsque leurs Messagers leur apportaient les preuves évidentes, ils se réjouissaient de ce qu'ils avaient comme science. Et ce dont ils se moquaient les enveloppa.) Ghafir : 83. Il n’y a rien de mal dans le fait de posséder la science bénéfique et de l’utiliser dans le bien. Mais le problème est de vouloir prendre des théories et des hypothèses pour les opposer à ce qui vient d’Allah et de chercher à placer ces sciences futiles au-dessus de la science qui vient d’Allah! Si les gens qui ont traduit les livres des Grecs et des Byzantins ou des autres Kouffars s’étaient limités à traduire ce qui est bénéfique et utile – comme les mathématiques et les sciences naturelles –, on ne les aurait pas blâmés. Mais l’erreur qu’ils ont faite est de mettre de côté le Qor’an et la Sounnah et la voie des Salafs, et de prendre leur guidance dans les paroles des Kouffars et leurs philosophies! Comme si le Qor’an et la Sounnah et la voie des Salafs ne contenaient pas suffisamment de guidance! Ils ont donc cherché à interpréter le Qor’an et la Sounnah et les attributs divins selon les paroles de Platon et d’Aristote! Voilà le grand égarement! S’ils veulent les sciences naturelles et les mathématiques pour faire du bien, pas de problème ! Mais de prendre les paroles des Kouffars comme source de guidance, alors qu’ils sont noyés dans l’ignorance du Shirk et des superstitions, c’est l’égarement total !

Ibn Taymiyyah, qui fut l’un des plus grands savants de l’Islam et l’un des premiers – et il a devancé en cela les Kouffars de l’occident – à réfuter les écrits des philosophes grecs et musulmans dans ses nombreux ouvrages, comme ; Dar-ou at-ta’aaroud baynal-‘aqli wan-naqli, Naqdou at-ta-siis, Nadqoul-mantiq, et bien d’autres, fait une distinction entre les sujets d’études des philosophes grecs de l’antiquité.

Il divise les sujets dont ont traité les philosophes en 3 catégories :

1-Les mathématiques (Ar-Rayaadiyaats)

2-Les sciences naturelles (At-Tabii’iyyats)

3-Les sciences théologiques (Al-Ilaahiyyaat)

Et il dit, comme cela est résumé par le Sheikh ‘Abdour-Rahman As-Sa’di dans son livre Al-Adillatou al-qawaati’ou wal-baraahinou fii ibtaali ousoul almoulhidines, à la page 8 : (Tous les gens intelligents qui ont connu les paroles d’Aristote et de ses semblables au sujet de la théologie savent que ce sont ceux qui possèdent le moins de connaissances et le plus de confusions et d’égarements à ce sujet. Car les paroles d’Aristote et de ses semblables au sujet du calcul, des nombres et des mathématiques sont comparables à celles des autres, et les erreurs qu’ils ont commises dans ce domaine sont rares et peu nombreuses. Leurs paroles dans les sciences naturelles viennent en dessous de cela et ce qu’ils disent à ce sujet est en grande partie vrai, mais elles contiennent des faussetés. En ce qui concerne leurs paroles qui ont trait à la théologie, elles sont extrêmement confuses, et malgré la petite quantité de leurs paroles à ce sujet, leurs égarements sont de grands égarements remplis de grandes difficultés. Et cela est connu de tous ceux qui ont une vision correcte des sciences théologiques.) Fin de la citation. Quand on parle des sciences actuelles des Kouffars, on peut dire la même chose que ce que dit Ibn Taymiyyah à son époque au sujet des paroles des philosophes.

Certaines de leurs sciences sont bénéfiques et il faut en profiter pleinement, pour peu que l’on ne néglige pas en premier l’apprentissage de notre ‘Aqidah et des fondements de notre religion! Or certains font aujourd’hui préfèrent dénigrer les sciences Islamiques au profit des sciences de la Dounya et se lancer dans leur étude sans avoir suffisamment appris au préalable l’Islam. Il en résulte de cela qu’ils s’égarent et égarent les autres et deviennent des porte-paroles des Kouffars et des gens de Bid’ah. Et en raison de leur ignorance de l’Islam, ils ne savent plus ce qui est en accord avec l’Islam et ce qui ne l’est pas dans ce que ces Kouffars enseignent! Il faut aussi faire attention à ce que les Kouffars prétendent êtres des sciences. Il en va ainsi de certaines « sciences humaines » qui ne servent qu’à égarer les gens de la voie d’Allah !

Enfin, cet individu déforme la signification du verset qui ordonne de lire, en prétendant que ce qu’il faut lire ce sont les livres des Kouffars! Subhaanallah ! Alors qu’Allah ordonne au prophète de réciter le Qor’an! Et non de lire les livres des Kouffars et des Moushrikines ! Et non de lire les livres des Kouffars et des Moushrikines! Allah parle à l’homme et l’invite à lire son Livre, à croire en Lui, pas autre chose.

8 - Puis il s’enfonce encore plus dans son égarement en disant : « Mais Tariq est plus fidèle que toi au message de son Dieu et de son prophète, il a plus peur que toi d’égarer les gens, c’est pour cela qu’il est en action continue pour penser le message divin et apporter les solutions convenables au monde des humains » Je réponds à cela ce qu’Allah a dit : (C'est ton Seigneur qui connaît mieux ceux qui s'égarent de Son chemin, et il connaît mieux ceux qui suivent la bonne voie. N'obéis pas à ceux qui crient en mensonge, Ils aimeraient bien que tu transiges avec eux afin qu'ils transigent avec toi. Et n'obéis à aucun grand jureur, méprisable, grand diffamateur…) Al-Qalam : 7-11. Et Il dit : (Ne vantez pas vous-mêmes votre pureté; c'est Lui qui connaît mieux ceux qui [Le] craignent.) An-Najm : 32. Et Il dit : (Certes, ton Seigneur connaît parfaitement celui qui s'égare de Son chemin et Il connaît parfaitement qui est bien guidé.) An-Najm : 30.

Subhaanallah ! Comment pourrait-il avoir peur d’égarer les gens alors qu’il ment sur Allah et sur son messager et qu’il ment sur la religion d’Allah? Sache que le message Divin n’a pas à être pensé, car c’est une révélation qui à été complétée et ce sont les savants de l’Islam qui sont aptes à faire l’Ijtihad pour savoir comment l’appliqué dans les situations nouvelles, et non pas les philosophes ignorants qui se taillent la barbe et qui connaissent mieux les livres écrits par les Kouffars que le Qor’an et que les paroles du messager (paix et salut d’Allah sur lui)! Il dit avant cela : «Tu répètes les mêmes accusations des gens des gens que tu appellent Kuffars à savoir le double discours de Tariq, sache, si l’accusation du double discours de ceux que tu appelles kuffars peut-être analysé comme le résultat de leur ignorance détaillée de l’Islam, qu’en est-il pour tes accusations, toi le grand savant de l’Islam, ton ignorance se dévoile dans l’unique version qu’on t’a clonée de l’Islam, et que tu ne cesses de répéter comme un perroquet. » Je comprends dans ce qu’il dit qu’il ne les appelle pas Kouffars. Or s’ils ne sont pas des Kouffars, que sont-ils? Des musulmans? Puis en ce qui concerne le double discours, ce n’est pas le propre de Tariq, mais c’est une caractéristique de tous les gens de Bid’ah! Et en plus, c’est la moindre de ses graves erreurs! Et c’est tout de même étonnant qu’après avoir écrit de nombreux textes sur les erreurs de Tariq dans la croyance, ce soit celui-ci uniquement qui fasse réagir les gens de Hizbiyyah! C’est à croire que pour eux, la croyance n’a aucune importance! Et du fait que je répète comme un perroquet la croyance de nos Salafs! Je dois dire que Al-Hamdoulillah, de répéter et de suivre ce qui vient des Salafs est mieux que tout ce que les gens de Bid’ah peuvent ramener comme égarements! L’Imam Al-Awzaa’i disait : (Endure et sois patient sur la Sounnah, et arrête-toi où les gens (avant toi) se sont arrêtés, et suis la voie de tes Salafs As-Salihs (les pieux prédécesseurs), car ce qui était suffisant pour eux est suffisant pour toi!)

Je suis satisfait de cette version de l’Islam qui est la version que le prophète Mohammad (paix et salut sur lui) a enseignée à ses Sahabahs. Le seul vrai Islam ! L’Islam du Qor’an, de la Sounnah et des Salafs !

-Dans la deuxième version de son texte, il a rajouté la parole suivante : « que l’Imam Khomeiny en 1950 a obligé la Hawza de Qom d’introduire le cours de la philosophie aux étudiants et c’est grâce à ce genre de sciences qu’ils ont repris le message de l’Islam et qu’ils sont aujourd’hui le pays le plus développé dans le monde arabo-musulman alors que toi tu es entrain de répéter qu’ils sont kuffars.»

Ce qu’il dit ici démontre que les Ikhwaans considèrent Khomeyni comme un modèle et qu’ils approuvent sa méthode de révolution contraire à l’Islam! (Voir ce que dit un Ikhwaani tunisien – Rashid Al-Ghannoushi – à ce sujet ICI) C’est une chose bien connue que les Ikhwaans ont toujours cherché à se rapprocher des Rafidahs. Hassan Al-Banna avait même ouvert un centre pour ce genre de rapprochement en Égypte !

Le fait que Khomeyni ait introduit des cours de philosophie pour les étudiants n’est pas surprenant, car les Shi’ahs Rafidahs sont sur la croyance des Mou’tazilahs au sujet des noms et des attributs d’Allah et au sujet de la foi en Al-Qadar (la prédestination). Ils nient donc les attributs d’Allah ainsi que la prédestination.

Comment parler d’un pays développé quand on sait que les Rafidahs considère le fait d’insulter les Sahabahs comme une obligation religieuse, et qu’ils adorent les tombes et les morts et qu’ils font des pèlerinages aux tombes à Najaf, à Karbalaa et ailleurs aussi à l’instar des Soufis! Sans oublier qu’ils croient, comme le dit Khomeyni lui-même dans son livre Houkoumaat Islamiyyah, que les douze Imams (‘Ali radiyallahou ‘anhou et ses descendants) sont infaillibles et omniscients, qu’ils ont un statut plus élevé que celui des anges et des prophètes, et que tous les atomes de l’univers se prosternent devant leur autorité! Voilà le Shirk à son plus haut degré ! Qui peut parler de développement alors qu’on sait que les Rafidahs prêchent ce genre de croyance dans leurs livres !

9 - Comment peut-il jurer au sujet de ce qu’il ignore en disant que je n’aurais pas entendu parler de l’Islam sans les Ikhwaans! « comme déjà était son grand père Hassan Al Banna qui sans lui, je jure devant Dieu que tu n’aurais même pas entendu parler de l’Islam que ce soit a Haïti ou même au Canada. » Alors que les Ikhwaans sont une secte fondée en 1928 par un Soufi égaré qui n’existait pas avant cela! Subhaanallah! Comment l’Islam s’est-il propagé depuis l’époque du prophète (paix et salut sur lui) avant l’existence de cette secte ? Qui a fait entrer l’Islam en Tunisie et dans le Maghrib ? Les Ikhwaans ?

Les Ikhwaans de la Tunisie (avec Ghannouchi et ses semblables) ont été la cause de toutes les difficultés que les musulmans ont subies dans la pratique l’Islam là-bas! Car ce que veulent les Ikhwaans, ce n’est pas l’Islam, mais le pouvoir et l’argent. Les Ikhwaans sont la cause de la plupart des malheurs qui ont atteint les musulmans dans ce siècle! Ils n’ont amené à la Oummah que des calamités, des malheurs et du mal! On a qu’à voir ce qu’ils ont fait en Égypte, en Syrie, en Algérie, en Afghanistan et ailleurs! Et ici au Québec, combien de convertis ont-ils égaré de l’Islam à cause de leurs mensonges! Al-Hamdoulillah, ce ne sont pas les Ikhwaans qui m’ont fait connaître l’Islam! Bien au contraire, les Ikhwaans ont toujours essayé de m’égarer de l’Islam et de la pratique de l’Islam! Ce sont eux qui disent que les juifs et les chrétiens ne sont pas des Kouffars, qui font des rapprochements avec eux, qui défendent la démocratie et la laïcité, qui prêchent que la femme est égale à l’homme, qui attaquent le Niqaab et le Jilbaab, qui combattent la Sounnah et la Salafiyyah, dénigrent les ‘Oulamas, qui rendent Halaal le fait de se raser la barbe, qui permettent la musique, qui prônent la mixité entre les hommes et les femmes, permettent le Riba et les intérêts pour acheter des maisons, qui prêchent la liberté de croyance, qui défendent les sectes d’égarement comme les Rafidahs, les Soufis et les autres sectes et les Bid’ahs en général, qui prennent les Kouffars pour alliés et qui s’unissent avec eux sur leurs « valeurs » ! Si l’Islam ne se propage pas comme il se doit en Amérique du Nord et en occident, c’est principalement à cause de la secte des Ikhwaans qui fait plus de tort à l’Islam que les juifs et les chrétiens ! Ils pensent plus au pouvoir et à l’argent qu’à faire connaître aux hommes la religion d’Allah! Et le prophète (paix et salut sur lui) a dit qu’il y aura toujours un groupe de la Oummah victorieux sur la vérité, jusqu’au jour de la résurrection, et il est clair que ce groupe n’est pas celui des Ikhwaans, car il n’existait pas avant 1928 !

Le seul groupe qui a toujours été victorieux sur la vérité, ce sont les Salafs (les Sahaabahs, les Tabi’ines) et ceux qui les suivent sur leur croyance et leur pratique. On les appelle Salafis, ou Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah, ou Ahloul-Hadith, ou Ahloul-Athar, ou Al-Firqatoun-Naajiyah (le groupe sauvé), ou At-Taa-ifatoul-Mansourah (le groupe victorieux). Ce sont des synonymes qui désignent tous un seul groupe qui est sur le vrai Islam pur. Qu’Allah nous préserve des égarements de cette secte maudite, la secte des Ikhwaans Al-Mouflisines (Les frères de la faillite) !

10 - Au point de départ, je ne voulais pas perdre mon temps à répondre à ces âneries ridicules, mais des frères m’ont encouragé à le faire, alors je me suis limité au plus important, en laissant de côté les insultes qui sont les armes des gens qui n’ont pas d’arguments! J’ai utilisé ma jugeote de musulman (car je suis musulman avant d’être haïtien ou canadien) et j’ai pris le Qor’an et la Sounnah comme référence, comme tout musulman doit le faire, qu’il soit haïtien ou tunisien. En ce qui concerne les paroles de cet individu dans son texte : «J'essayai de te respecter en pensant que tu défendais des convictions même si je ne partage pas et je pensais entreprendre avec toi une discussion respectueuse, mais je réalise que tu es endoctriné jusqu'a la moelle» Je lui réponds en disant qu’il devrait commencer par avoir du respect pour lui-même et qu’il devrait cesser de se faire du tort à lui-même en attaquant nos nobles Salafs Salihs! Je suis un musulman Salafi, je suis le Qor’an et la Sounnah selon la compréhension des Salafs Salihs et je me désavoue de toutes les sectes et Bid’ahs des gens. Je suis convaincu de cela jusqu’à la moelle et je demande à Allah de me raffermir sur la foi et de me faire mourir musulman Salafi! Car personne n’est à l’abri de l’égarement, qu’il soit converti ou non !

Qu’Allah nous préserve de leur ignorance et de leur égarement ! Qu’Allah nous garde sur le droit chemin !


Réponse à un « Ikhwani » du Québec.
Par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Mardi le 18 novembre 2009, Montréal, Québec, Canada.

Infos - contact

Newsletter

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter...

Paypal Dons

Faire un don pour aider nos projets et activités