Radio Masjid Dhoun-Nourain

Masjid Dhoun-Nourain is on Mixlr

Mise en garde - Réfutations

Imprimer

La réponse à ceux qui nient que les gens du Livre sont des Kouffars

Écrit par Sulaiman Al‐Hayiti. Publié dans Divers sujets & réfutations

La réponse à ceux qui nient que les gens du Livre sont des Kouffars

Écrit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti - explications et preuves au sujet de la mécréance des gens du Livre, tirées du Saint Coran et de la Sunna authentique


Télécharger le Pdf


J’ai dernièrement reçu le message suivant :

Il serait faux de dire que tous les Gens du Livre (Ahl Al-Kitab) sont des Kouffars. Allah Ta'ala a donné le Livre à Moise....Au minimum, tous les prophètes de Moise à Jésus sont des croyants parmi les Gens du Livre. Dernièrement, j'ai vu une vidéo (que je ne trouve plus) ou un cheikh disait qu'il faut faire attention quand on traite les gens de Kouffars. Il faisait la distinction entre un Kouffar et un non-musulman

1‐Kouffars : ceux qui refusent l'Islam après avoir eu le message, bien informés.
2‐Non-musulman : ceux qui ne connaissent pas l'islam (ex: tribu d'Amazonie) ou très peu, donc n'ont jamais refusé l'islam. Alors avec eux, il faut être gentil et ne pas les traiter de Kouffar et mieux dire qu'ils ne sont pas musulmans, c'est tout.

J’ai donc écris cette réponse pour cette personne et je crois qu’elle sera bénéfique pour tous les musulmans, In Sha Allah, car c’est une question qui revient souvent ces temps‐ci.

Bismillahir‐Rahmanir‐Rahim

As‐Salamou 'Alaikoum

Il faut faire attention aux Sheikhs que vous écoutez, car les Soufis et les Ikhwaans et beaucoup d'autres groupes de Bid’ah refusent de dire que les juifs et les chrétiens sont des Kouffars, soit parce qu'ils ont les mêmes croyances et pratiques de Shirk qu'eux... comme les Tourouqs Soufiyyah; ou soit qu’ils ne veulent pas dire qu'ils sont Kouffars pour des raisons politiques, pour plaire aux Kouffars ou pour ne pas blesser leurs sentiments.

Je vais vous répondre en 4 points :

1‐Les prophètes sont Musulmans et non pas juifs ni chrétiens et ils sont innocents des gens qui prétendent les suivre aujourd'hui! De même que les gens qui ont réellement suivi leur prophète à leur époque, avant la venue du prophète Mohammad (paix et salut d’Allah sur lui), sont des musulmans. Ils ne sont ni des juifs ni des chrétiens.

2‐Il existe plusieurs preuves de la mécréance des Juifs et des Chrétiens dans le Qor'an et dans la Sounnah, seul un ignorant ou un égaré peut le nier.

3‐Il n'y a pas de différence entre un non‐musulman et un Kafir. Un Kafir est un non‐musulman et un non-musulman est un Kafir. Il faut faire attention à ne pas traiter un musulman de Kafir, certes! Mais il est obligatoire de traiter de Kafir celui qu'Allah à déclarer Kafir, comme les juifs et les Chrétiens. Le fait qu'un Kafir soit ignorant de l'Islam ne change rien au fait qu'il est un Kafir. En réalité, le Koufr est basé sur l'ignorance! Mais le Koufr à plusieurs catégories et même s'il est vrai que quelqu'un qui n'a jamais entendu parler de l'Islam n'est pas comme celui qui l'a rejeté après l'avoir connu, son ignorance ne change rien au fait qu'il est Kafir. Un Kafir par ignorance est un Kafir, au même plan qu'un Kafir par arrogance est un Kafir.

4‐Il y a une différence entre le fait de dire à des Kouffars dans la rue, "Kouffars" en pleine face pour les insulter, et le fait d'utiliser les termes qu'Allah à utiliser dans le Qor'an et que le prophète a utilisé pour décrire les non‐musulmans : comme le terme "Kafir" ou "Moushrik" lorsqu'on s'adresse aux musulmans et qu'on parle entre musulmans au sujet de l'Islam !

1‐Réponse au premier point :

Les prophètes ne font pas partie des gens du Livre, ils sont des musulmans! Ils ont tous enseigné et appelé à La Ilaaha Illallah(Rien ne mérite d’être adoré sauf Allah )!

Voici quelques preuves du Qor'an à ce sujet:

1‐Allah dit : (Certes, la religion acceptée d'Allah, c'est l'Islam.) Aalou 'Imraan : 19.

2‐Allah dit aussi : (Et quiconque désire une religion autre que l'Islam, ne sera point agrée, et il sera, dans l'audelà, parmi les perdants.) Aalou 'Imraan : 85.

3‐Allah dit : (Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous.) Al‐Maaidah : 5.

4‐Allah dit : (Et puis, quiconque Allah veut guider, Il lui ouvre la poitrine à l'Islam. Et quiconque Il veut égarer, Il rend sa poitrine étroite et gênée, comme s'il s'efforçait de monter au ciel. Ainsi Allah inflige Sa punition à ceux qui ne croient pas.) Al‐An’aam : 125.

Ces versets prouvent que la seule religion qu’Allah a révélé à l’humanité est l’Islam!

Allah dit au sujet de Nouh (Noé) :

5(Raconteleur l'histoire de Noé, quand il dit à son peuple: ‹Ô mon peuple, si mon séjour (parmi vous), et mon rappel des signes d'Allah vous pèsent trop, alors c'est en Allah que je place (entièrement) ma confiance. Concertezvous avec vos associés, et ne cachez pas vos desseins. Puis, décidez de moi et ne me donnez pas de répit. Si vous vous détournez, alors je ne vous ai pas demandé de salaire... Mon salaire n'incombe qu'à Allah. Et il m'a été commandé d'être du nombre des Musulmans›.) Younous 71‐72 .

Allah dit au sujet d’Ibrahim (Abraham) :

6(Abraham n'était ni Juif ni Chrétien. Il était un Hanif Musulman. Et il n'était point du nombre des Moushrikines..) Aalou ‘Imraan : 67.

7(Et luttez pour Allah avec tout l'effort qu'Il mérite. C'est Lui qui vous a élus; et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion, celle de votre père Abraham, lequel vous a déjà nommés ‹Musulmans› avant (ce Livre) et dans ce (Livre)) Al‐Hajj : 78.

Allah dit aussi :

8(Ô gens du Livre, pourquoi disputezvous au sujet d'Abraham, alors que la Thora et l'Evangile ne sont descendus qu'après lui? Ne raisonnezvous donc pas ?) Aalou ‘Imraan : 65.

Allah dit aussi, qu’Abraham et son fils Isma’il disaient :

9(Notre Seigneur! Fais de nous deux des Musulmans, et de notre descendance une communauté Musulmane, soumise à Toi. Et montrenous nos rites et accepte de nous le repentir. Car c'est Toi certes l'Accueillant au repentir, le Miséricordieux.) Al‐Baqarah : 128.

Allah dit au sujet de Ya’qoub (Jacob) :

10(Et c'est ce que Abraham recommanda à ses fils, de même que Jacob: ‹Ô mes fils, certes Allah vous a choisi la religion: ne mourrez point, donc, autrement qu'en Musulmans›!) Al‐Baqarah : 132.

Allah dit aussi au sujet des fils de Ya’qoub :

11(Etiezvous témoins quand la mort se présenta à Jacob et qu'il dit à ses fils: ‹Qu'adorerezvous après moi›? Ils répondirent: ‹Nous adorerons ta divinité et la divinité de tes pères, Abraham, Ismaël et Isaac, Divinité Unique et nous sommes Musulmans pour Lui›.) Al‐Baqarah : 135.

Allah dit au sujet de Moussa (Moïse) :

12(Et Moïse dit: ‹Ô mon peuple, si vous croyez en Allah, placez votre confiance en Lui si vous êtes Musulmans›.) Younous : 84.

Allah réfute les juifs et les chrétiens qui prétendent que les prophètes étaient des juifs et des chrétiens en disant :

13(Ils ont dit: ‹Soyez Juifs ou Chrétiens, vous serez donc sur la bonne voie›. Dis: ‹Non, mais suivons la religion d'Abraham, le modèle même de la droiture et qui ne fut point parmi les Associateurs›. Dites: ‹Nous croyons en Allah et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on n'a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur: nous ne faisons aucune distinction entre eux.

Et nous sommes Musulmans pour Lui›. Alors, s'ils croient à cela même à quoi vous croyez, ils seront certainement sur la bonne voie. Et s'ils s'en détournent, ils seront certes dans le schisme! Alors Allah te suffira contre eux. Il est l'Audient, l'Omniscient. ‹Nous suivons la religion d'Allah! Et qui est meilleur qu'Allah en Sa religion? C'est Lui que nous adorons›. Dis: ‹Discutezvous avec nous au sujet d'Allah, alors qu'Il est notre Seigneur et le vôtre? A nous nos actions et à vous les vôtres! C'est à Lui que nous sommes dévoués. Ou ditesvous qu'Abraham, Ismaël, Isaac et Jacob et les tribus étaient Juifs ou Chrétiens?› Dis: ‹Estce vous les plus savants, ou Allah?› Qui est plus injuste que celui qui cache un témoignage qu'il détient d'Allah? Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.) Al‐Baqarah : 135‐140.

Allah dit aussi au sujet des prophètes de Bani Israa‐il :

14(Nous avons fait descendre le Thora dans laquelle il y a guide et lumière. C'est sur sa base que les prophètes Musulmans, ainsi que les rabbins et les docteurs jugent les affaires des Juifs. Car on leur a confié la garde du Livre d'Allah, et ils en sont les témoins.) Al‐Maaidah : 44.

Allah dit aussi au sujet de ‘Issa (Jésus) et ses apôtres :

15(Et quand J'ai révélé aux Apôtres ceci: ‹Croyez en Moi et Mon messager (Jésus)›. Ils dirent: ‹Nous croyons; et atteste que nous sommes Musulmans›.) Al‐Maaidah : 111.

Tous ces versets prouvent que les messagers d’Allah et les prophètes sont tous des musulmans envoyés par Allah et qu’ils ne font pas partie des juifs et des chrétiens.

2‐Réponse au deuxième point :

Avant de parler des différentes preuves du Koufr et du Shirk des gens du Livre, on peut dire, comme règle générale que toute personne qui rejette la foi en un des prophètes d’Allah ou en un des Livres d’Allah est un Kafir. Allah dit :

1(Ceux qui ne croient pas en Allah et en Ses messagers, et qui veulent faire distinction entre Allah et Ses messagers et qui disent: ‹Nous croyons en certains d'entre eux mais ne croyons pas en d'autres›, et qui veulent prendre un chemin intermédiaire (entre la foi et la mécréance), les voilà les vrais mécréants! Et Nous avons préparé pour les mécréants un châtiment avilissant.) An‐Nissa : 150‐151.

Donc, d’après ce verset, les juifs sont des Kouffars du fait qu’ils refusent de croire en ‘Issa et en al‐Injiil et qu’ils refusent de croire en Mohammad (paix et salut sur lui) et en le Qor’an. Tandis que les chrétiens sont Kouffars du fait qu’ils adorent ‘Issa et le prennent pour Dieu, et qu’ils refusent de croire en Mohammad (paix et salut sur lui) et en le Qor’an. Donc tous les juifs et les chrétiens qui ne se sont pas convertis à l’Islam après la venue du prophète Mohammad (paix et salut sur lui) sont des Kouffars. De la même manière que les juifs qui n’ont pas cru en ‘Issa sont considérés Kouffars par les chrétiens après la venue de ‘Issa.

On peut également rajouter, que le Shirk est le plus grand de tous les péchés et que celui qui commet le Shirk est un Kafir et qu’il sera en Enfer pour l’éternité. Car le Shirk est le seul péché qu’Allah ne pardonne pas à celui qui meurt sans s’en repentir. Cela est vrai pour les juifs, les chrétiens et tous les hommes, même les musulmans.

Allah dit à ce sujet :

2(Certes, Allah ne pardonne pas qu'on commette le Shirk avec Lui (qu’on lui donne des associés dans l’adoration). Mais, à part le Shirk, Il pardonne à qui Il veut tout autre péché. Et quiconque commet le Shirk avec Allah (offre des partenaires à Allah dans l’adoration) commet un énorme péché.) An‐Nisa :48.

Et Il dit :

3(Certes, Allah ne pardonne pas qu'on commette le Shirk avec Lui (qu’on lui donne des associés dans l’adoration). A part le Shirk, Il pardonne à qui Il veut, tous autres péchés. Quiconque commet le Shirk (donne des associés dans l’adoration) à Allah s'égare, très loin dans l'égarement.) An‐Nisa : 116.

Et Il dit :

4(Mais s'ils avaient fait le Shirk, alors, tout ce qu'ils auraient fait eût certainement été vain.) Al‐An’aam : 88.

Et Il dit :

5(En effet, il t'a été révélé, ainsi qu'à ceux qui t'ont précédé : « Si tu commets le Shirk, ton oeuvre sera certes vaine; et tu seras très certainement du nombre des perdants. Tout au contraire, adore Allah seul et sois du nombre des reconnaissants ») Az‐Zoumar : 65‐66.

Et Il dit :

6(Quiconque commet le Shirk (associe à Allah d'autres divinités dans l’adoration), Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !) Al‐Ma‐idah : 72.

Et Il n’y a pas de doute que les juifs et les chrétiens pratiquent de nombreuses formes de Shirk dans les trois catégories de Tawhid. Ils ont de nombreuses formes de Shirk dans le Tawhid ArRouboubiyyah (l’unicité d’Allah dans sa Souveraineté), le Tawhid AlOulouhiyyah (l’unicité d’Allah dans son adoration) et dans le Tawhid AlAsmaa wasSifaat (l’unicité d’Allah dans ses noms et ses attributs).

Sans oublier qu’Allah déclare les gens du Livre (les juifs et les chrétiens) Kouffars dans plusieurs versets dans le Qor’an, et pour différentes raisons.

Voici quelques preuves à ce sujet :

Allah dit dans la dernière Sourate qui fut révélée du Qor’an :

1(Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies.) Tawbah :29.

Allah dit aussi :

2(Ceux qui ont mécru (AlLadhina Kafarou) parmi les gens du Livre, ainsi que les Moushrikines iront au feu de l'Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires.) Al‐Bayyinah : 6.Allah dit aussi :

3(Certes sont mécréants ceux qui disent: ‹Allah, c'est le Messie, fils de Marie!› Dis: ‹Qui donc détient quelque chose d'Allah (pour L'empêcher), s'Il voulait faire périr le Messie, fils de Marie, ainsi que sa mère et tous ceux qui sont sur la terre?... A Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux›. Il crée ce qu'Il veut. Et Allah est Omnipotent.) Al‐Maa‐idah : 17.

Allah dit :

4(Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent: ‹En vérité, Allah c'est le Messie, fils de Marie.› Alors que le Messie a dit: ‹Ô enfants d'Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur›. Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs! Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: ‹En vérité, Allah est le troisième de trois.› Alors qu'il n'y a de divinité qu'Une Divinité Unique! Et s'ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux.) Al‐Maa‐idah : 72‐73.

Allah dit :

5(Les Juifs disent : «Uzayr est fils d'Allah» et les Chrétiens disent : «Le Christ est fils d'Allah». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartentils (de la vérité) ? Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah, alors qu'on ne leur a commandé que d'adorer un Dieu unique. Pas de divinité à part Lui ! Gloire à Lui ! Il est audessus de ce qu'ils [Lui] associent. Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d'Allah, alors qu'Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu'en aient les mécréants.) At‐Tawbah : 30‐32.

Allah dit :

6(Et les Juifs disent: ‹La main d'Allah est fermée!› Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soientils pour l'avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes: Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance.) Al‐Maa‐idah : 64.

Allah dit :

7(Dis: ‹Ô gens du Livre, pourquoi ne croyezvous pas aux versets d'Allah (AlQor’an), alors qu'Allah est témoin de ce que vous faites?› Dis: ‹Ô gens du Livre, pourquoi obstruezvous la voie d'Allah à celui qui a la foi, et pourquoi voulezvous rendre cette voie tortueuse, alors que vous êtes témoins de la vérité!› Et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites.) Aalou ‘Imraan : 98‐99.

8( N'astu pas vu les hypocrites disant à leurs confrères qui ont mécru parmi les gens du Livre) Al‐Hashr : 11.

Et le prophète (r) a dit : « Les prophètes étaient envoyés pour leur peuple en particulier et j’ai été envoyé à l’humanité toute entière» Rapporté par Al‐Boukhari et Mouslim.

Et il a dit (r) : « Par celui qui tient mon âme dans sa main! Personne de cette Oummah, qu’il soit juif ou chrétien, n’entend parler de moi, puis ne meurt sans avoir cru au message avec lequel j’ai été envoyé, excepté qu’il sera parmi les gens du feu. » Rapporté par Mouslim. Et les versets et les Hadiths à ce sujet sont nombreux.

Ce ne sont que quelques versets qui sont des preuves irréfutables de la mécréance des juifs et des chrétiens. Les savants ont même expliqué que celui qui doute de la mécréance des juifs et des chrétiens est lui‐même un Kafir. De même que celui qui croit que la religion des juifs et des chrétiens est valable après la venue du prophète Mohammad est un Kafir.

Et dans le livre du Sheikh Fawzaan, Sharh Nawaaqid Al‐Islam, page 96, on pose la question suivante :

(Question : Sur les chaînes satellites, il y a des gens qui disent que les juifs et les chrétiens sont nos frères dans la foi. Quel est le verdict à leur sujet, sont‐ils des Kouffars?

Réponse : Ceux qui disent que les juifs et les chrétiens sont nos frères, ils deviennent des Kouffars en disant cela. Excepté si la personne qui le dit est ignorante, dans ce cas on doit lui clarifier. Si cette personne persiste par la suite, on jugera de sa mécréance. Et si elle se repent, Allah acceptera sa repentance.)

Quelques Shoubouhaats à ce sujet :

Les gens de Bid’ah, comme à leur habitude, se basent sur certains versets qui ne sont pas explicites pour défendre l’idée que les juifs et les chrétiens ne sont pas des Kouffars. Voici ce qu’Allah dit à ce sujet :

(C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre: il s'y trouve des versets sans équivoque (AlMouhkamaat), qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses (Moutashaabihaat). Les gens, donc, qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque (les Moutashaabihaat), en cherchant la Fitnah et en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah.

Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent: ‹Nous y croyons: tout est de la part de notre Seigneur!› Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent.) Aalou ‘Imraan : 7.

Les gens de Bid’ah se basent sur des versets qui peuvent avoir plus d’un sens, et laissent de côté les versets qui sont clairs au sujet de la mécréance des gens du Livre. Mais la manière utilisée par les savants de l’Islam pour comprendre les versets qui peuvent avoir plusieurs sens est d’expliquer ces versets à la lumière des versets qui sont clairs et explicites et à la lumière de la Sounnah.

Voici donc ces versets et les explications que les savants ont donnés au sujet de ces versets :

Ils citent le verset suivant où Allah dit :

1(Certes, ceux qui ont cru (les musulmans), ceux qui se sont judaïsés, les chrétiens, et les Sabéens, quiconque d'entre eux a cru en Allah, au Jour dernier et accompli de bonnes oeuvres, sera récompensé par son Seigneur; il n'éprouvera aucune crainte et il ne sera jamais affligé.) Al‐Baqarah : 62.

Ils citent aussi le verset suivant où Allah dit :

2(Ceux qui ont cru (les musulmans), ceux qui se sont judaïsés, les Sabéens, et les Chrétiens, ceux parmi eux qui croient en Allah, au Jour dernier et qui accomplissent les bonnes oeuvres, pas de crainte sur eux, et ils ne seront point affligés.) At‐Tawbah : 69.

Ils citent aussi les versets suivant où Allah dit :

3(Mais ils ne sont pas tous pareils. Il est, parmi les gens du Livre, une communauté droite qui, aux heures de la nuit, récite les versets d'Allah en se prosternant. Ils croient en Allah et au Jour dernier, ordonnent le convenable, interdisent le blâmable et concourent aux bonnes oeuvres. Ceuxlà sont parmi les gens de bien. Et quelque bien qu'ils fassent, il ne leur sera pas dénié. Car Allah connaît bien les pieux. Quant à ceux qui ne croient pas, ni leurs biens, ni leurs enfants ne pourront jamais leur servir contre la punition d'Allah. Et ce sont les gens du Feu: ils y demeureront éternellement.) Aalou ‘Imraan : 113‐116

Ils citent aussi les versets suivant où Allah dit :

4(Tu trouveras certainement que les Juifs et les Moushrikines sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: ‹Nous sommes chrétiens.› C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'orgueil. Et quand ils entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent: ‹Ô notre Seigneur! Nous croyons: inscrisnous donc parmi ceux qui témoignent (de la véracité du Coran). Pourquoi ne croirions nous pas en Allah et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitionsnous pas que notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux?›. Allah donc les récompense pour ce qu'ils disent par des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle est la récompense des bienfaisants. Et quant à ceux qui ne croient pas et qui traitent de mensonges Nos versets, ce sont les gens de la Fournaise.) Al‐Maa‐idah : 82‐86.

Ils citent aussi le verset suivant où Allah dit :

5(Il y a certes, parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce qu'on a fait descendre vers vous et en ceux qu'on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles envers Allah, et ne vendent point les versets d'Allah à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur. En vérité, Allah est prompt à faire les comptes.) Aalou ‘Imraan : 199.

Ils citent aussi le verset suivant où Allah dit :

7(Parmi le peuple de Moïse, il est une communauté qui guide (les autres) avec la vérité, et qui, par là, exerce la justice.) Al‐A’raaf : 159.

D’autres se basent sur des versets comme celui‐ci :

8(Ceux qui ont mécru (AlLadhina Kafarou) parmi les gens du Livre.) Al‐Bayyinah : 6.

Ils disent que s’il y a des Kouffars parmi eux, cela signifie qu’il y a aussi parmi eux des croyants.

Ils citent des versets comme les versets suivants :

9(Si les gens du Livre croyaient, ce serait meilleur pour eux, il y en a qui ont la foi, mais la plupart d'entre eux sont des pervers.) Aalou ‘Imraan : 110.

Et aussi :

10(Nous avons effectivement envoyé Noé et Abraham et accordé à leur descendance la prophétie et le Livre. Certains d'entre eux furent bien guidés, tandis que beaucoup d'entre eux furent pervers.) Al‐Hadid : 26.

Voici donc les exemples de versets que ces gens mentionnent pour essayer de dire que les gens du Livre ne sont pas des Kouffars.

Réfutation de ces Shoubouhaats :

Les savants de Tafsir réfutent clairement ces Shoubouhaats dans leurs livres. Comme l’Imam At‐Tabari, l’Imam Al‐Qourtoubi, l’Imam Ibnou Kathir et bien d’autres savants également. Parmi les savants, Sheikh Al‐Islam, l’Imam Ibn Taymiyyah à écrit un livre de réfutation du christianisme qui s’intitule Al‐Jawaab assahih liman baddala diinal‐masiih. Dans le volume 2 de ce livre, dans l’édition de 6 volumes, publié par Dar Al‐‘Aasimah, Ibn Taymiyyah consacre un long passage de la page 201 à 213, pour réfuter ces Shoubouhaats. Il explique que ces versets ont été expliqués de trois façons par les savants de Tafsir :

La première explication : Ces versets concernent les gens du Livre, comme An‐Najaashi, le roi de l’Éthiopie à l’époque du prophète (paix et salut d’Allah sur lui), qui avait cru en l’Islam, mais qui n’était pas capable de faire la Hijrah, ni d’appliquer les principes de l’Islam ouvertement. L’Imam Ibn Taymiyyah les compare au croyant de la famille de Fir’aoun (Pharaon) qui cachait sa foi et dont l’histoire est raconté dans la Sourate Ghafir, dans les versets 28 à 46. Il dit donc que parmi les gens du Livre, il y en a qui croient secrètement en l’Islam et qui ne peuvent pas montrer ouvertement leur foi, à cause des contraintes de leur famille etc. Ils sont donc des croyants, mais puisqu’ils ne sont pas ouvertement musulmans, Allah les classe parmi les gens du Livre. Cela est rapporté selon un groupe parmi les savants de Tafsir, selon Jabir Ibnou ‘Abdillah, Ibnou ‘Abbaas, Anas et Qataadah qu’ils ont dit : (Ce verset est révélé au sujet de An‐Najaashi, le roi de l’Éthiopie…).

La deuxième explication : Ces versets sont révélés au sujet de ceux qui ont suivi correctement la religion de ‘Issa et de Moussa avant la venue de Mohammad (paix et salut sur lui), sans commettre de Koufr ou de Shirk et sans croire en la trinité ou que Jésus est le fils d’Allah etc. Ceci est rapporté selon Moujaahid, Ibnou Jouraih et Ibnou Zaid.

La troisième explication : Ces versets parlent des musulmans qui se sont convertis à l’Islam et qui ont quitté le judaïsme ou le christianisme. Mais Ibn Taymiyyah préfère la première explication et réfute cette troisième explication en disant que plusieurs juifs et chrétiens étaient convertis à l’Islam, parmi les Sahabahs, et on ne disait pas à leur sujet qu’ils étaient des gens du Livre. Comme ‘Abdullah Ibn Sallaam et Salmaan Al‐Faarisi, par exemple.

Voilà donc la réponse au sujet de ces versets que certains égarés parmi les hérétiques et les gens de Bid’ah utilisent pour semer de la confusion et des doutes.

3Réponse au troisième point:

Beaucoup de musulmans ignorants propagent l’idée qu’il y a une différence entre le Kafir et le non-musulman!

Bien entendu, ils n’ont aucune preuve pour faire cette distinction dans le Qor’an et dans la Sounnah. Certains font cette distinction en disant par exemple que les Kouffars sont ceux qui ont connu l’Islam et qui l’ont rejeté; tandis que les non‐musulmans sont ceux qui sont ignorants de l’Islam. D’autres égarés font la distinction en disant que les Kouffars sont ceux qui montrent ouvertement leur haine et qui combattent clairement l’Islam et les musulmans; tandis que les non‐musulmans sont ceux qui ne sont pas contre l’Islam, mais qui sont plutôt neutres ou ignorants par rapport à l’Islam.

En réalité, toute personne qui n’a pas ouvertement témoigné de La Ilaha Illallah et de Mohammadoun Rasouloullah(Rien ne mérite d’être adoré sauf Allah et Mohammad est le messager d’Allah) est un Kafir, qu’il soit ignorant ou non, et qu’il soit ouvertement en guerre contre l’Islam ou non. Et il n’y a pas de différence entre le Kafir et le non‐musulman. Le non‐musulman est un Kafir et le Kafir est un non-musulman!

De faire une distinction entre les deux est totalement ridicule et rien ne supporte cette distinction dans le Qor’an et dans la Sounnah.

Bien entendu, les savants ont fait une distinction entre le Kafir Al‐Harbi (le mécréant dont l’état est en guerre officiellement déclaré contre l’état musulman) et le Kafir Al‐Mou’ahhad ou le Dhimmi (le mécréant dont l’état à une entente de paix avec l’état musulman). Mais aucun savant de Ahlous‐

Sounnah wal‐Jamaa’ah n’a remis en question la mécréance du Kafir Al‐Mou’ahhad ou du Dhimmi parce qu’il n’est pas en guerre contre les musulmans !

Le problème de ces gens vient du fait qu’ils ignorent les différentes catégories de Koufr qui existent parmi les hommes. Le Koufr ne se manifeste pas d’une seule manière. Les savants ont clarifié les différentes sortes de mécréance dans les livres de ‘Aqidah. Voici donc les différentes sortes de Koufr :

1Koufr AtTakdhiib (le Koufr par négation) : C’est le Koufr de celui qui traite de mensonge la vérité du message des prophètes, même si dans son coeur, il y croit secrètement. Le fait de déclarer quelque chose Halal alors que cette chose est Haram de façon claire dans la révélation, et qu’il y a un accord des savants sur son interdiction, fait parti de cette catégorie. Comme le fait de rendre Halal ce qui est Haram ou de rendre Haram ce qui est Halal etc. Ou de rejeter la Sounnah, les Hadiths ou les versets du Qor’an ou certains versets. Cette forme de Koufr est la plus connue, mais elle n’est pas la seule et il est incorrect de limiter la mécréance à cette catégorie. Les gens du livre entrent dans cette catégorie de Koufr en général.

2Koufr AlIbaa walIstikbaar (le Koufr par refus et arrogance) : C’est le Koufr de celui qui ne traite pas de mensonge la vérité, mais qui refuse tout simplement d’accepter de s’y soumettre par orgueil, fierté, arrogance et refus. C’est le Koufr par lequel Ibliss (le Shaytan) est devenu mécréant. Car Ibliss connaissait Allah, et il a refusé de se soumettre à son ordre. Il est donc devenu mécréant, malgré qu’il savait que la parole d’Allah est vérité. Cette forme de mécréance est la forme qui se manifeste le plus chez les ennemis des prophètes. C’est également le Koufr qui se manifeste chez les juifs, de même que les gens qui suivent leurs ancêtres dans leur égarement, comme Abou Talib, l’oncle du prophète (paix et salut sur lui). Même s’ils ne nient pas l’Islam ouvertement, Ceux‐là sont des Kouffars.

3Koufr AlI’raad (le Koufr par l’indifférence et le désintéressement) : C’est le Koufr de la personne qui n’a aucun intérêt pour la religion d’Allah et qui se désintéresse totalement de la religion. C’est le Koufr de l’indifférence et du détournement, de la neutralité entre la vérité et le faux. Comme ceux qui ne sont pas contre l’Islam, mais qui ne sont pas pour également. Il ne dit pas que l’Islam est vrai et il ne le traite pas de mensonge. Cette forme de mécréance est très répandue chez les athées et les gens du livre.

4Koufr AshShakk (le Koufr par le doute) : C’est le Koufr par le doute, comme celui qui doute de la vérité, sans la renier, ni l’accepter. C’est un Kafir. Notez bien qu’on ne parle pas d’une idée passagère qui vient et qui part aussitôt. On parle ici d’un doute persistant qui demeure même après avoir vu les preuves et les signes d’Allah clairement.

5Koufr AnNifaaq (le Koufr par hypocrisie) : C’est le contraire du Koufr par négation. C’est celui qui montre extérieurement qu’il croit en l’Islam, alors que dans son coeur, il rejette et déteste l’Islam.

6Koufr AlJahl (le Koufr par ignorance) : C’est le Koufr qui est le résultat de l’ignorance et du fait de suivre aveuglément les ancêtres et les coutumes de Koufr et de Shirk. C’est le Koufr de la plupart des gens simples parmi les peuples, et parmi les gens du livre en particulier. Et il n’y a pas de doute que celui qui n’a pas accepté l’Islam par ignorance fait parti des Kouffars, même s’il est ignorant du message de l’Islam.

Allah dit : (Et si l'un des Moushrikines te demande asile, accordele lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis faisle parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas.) At‐Tawbah : 6.

On voit très clairement dans ce verset, qu’Allah les appelle des Moushrikines, malgré leur ignorance. Ce qui prouve sans le moindre doute qu’ils sont des Kouffars même avant d’avoir reçu le message.

Toutefois, cela se limite à leur verdict de ceux qui n’ont pas entendu parler du message dans cette vie, nous disons qu’ils sont Kouffars. Néanmoins, cela n’est pas la même chose en ce qui concerne leur verdict dans l’au‐delà. Car Allah ne va pas punir un peuple qui n’a pas reçu de messager. Allah dit : (Et Nous n'avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager.) Al‐Israa : 15.

Cela signifie, comme plusieurs savants l’on expliqué, que les Kouffars qui n’ont pas entendu parler de l’Islam auront un test ou une épreuve à franchir au Jour de la Résurrection. Allah va leur envoyer un messager spécial ce Jour‐là pour les tester. Ceux qui réussissent vont entrer au Paradis et ceux qui échouent vont en Enfer. On doit donc dire à leur sujet qu’ils sont des Kouffars, mais on ne peut pas dire qu’ils seront en Enfer, car ils n’ont pas reçu de messager. Ce qui répond clairement à l’idée que les ignorants ne sont pas des Kouffars.

4‐Réponse au quatrième point :

Il n’y a pas de doute qu’Allah a nommé les gens du Livre « Kouffar », et c’est par ce nom qu’Allah appelle ceux qui ne croient pas en l’Islam. Il n’y a donc aucun problème pour nous à utiliser ce terme lorsqu’on explique notre religion aux musulmans. Mais il y a des groupes de musulmans qui pour cause de déviation dans la croyance ou pour des raisons politiques refusent de dire que les gens du livre sont des Kouffars et s’imaginent que cela est interdit. Toutefois, tous les savants de l’Islam sont d’accord sur le fait qu’il est permis de dire que les Juifs et les chrétiens sont des Kouffars, depuis le temps des Sahabahs jusqu’à nos jours. La preuve de cela est claire dans les livres de Hadith, de Fiqh et de Tafsir écrits par les savants de l’Islam depuis des siècles.

On a posé une question au Sheikh Salih Al‐Fawzaan (Hafidhahoullah) à ce sujet dans le livre Taammoulaat fi awaakhir sourat Al‐Ahzaab, à la page 51 : (Question : Ces jours‐ci, on répète beaucoup dans les médias, le terme « Renouveler le discours religieux ». Est‐ce que cette terminologie à un fondement dans la Shari’ah? Réponse : Ce sont les paroles des Mounafiqines (ceux qui prétendent croire en l’Islam, alors qu’ils n’y croient pas dans leur coeur) et des gens qui invitent à l’égarement. Est-ce qu’on va changer les versets et les Hadiths qui interdisent de prendre les Kouffars pour alliés et qui ordonnent de les détester et de les prendre pour ennemis? Est‐ce qu’on va changer et dire : Soyez doux et dites « nos frères en humanité » etc. et ne dites pas : « les Kouffars ». Dites plutôt : « les non-musulmans ». Et on change le discours religieux et on change la parole d’Allah et la parole de son messager pour faire plaisir aux gens?! Que veut dire le discours religieux : C’est ce qui est révélé par Allah à son messager dans le Qor’an et dans la Sounnah. Cela ne peut pas être changé. En ce qui concerne les paroles que les gens s’échangent entre eux, on n’appelle pas cela le discours religieux, car l’homme peut se tromper, tout comme il peut avoir raison. Mais en ce qui concerne le discours d’Allah et le discours de son messager, ce n’est rien d’autre que la vérité, au sujet duquel il n’y a pas d’erreur possible et qui ne changera jamais.)

Dans le livre du Sheikh Fawzaan, Sharh risaalati ad‐dalaa‐il fi houkmi mouwaalati ahlil‐Ishraak, à la page 209, on pose la question suivante :

(Question : Une des personnes qui est comptée parmi celles qui font la Da’wah passe dans les médias ces temps‐ci et dit qu’on ne doit pas dire « Kafir » lorsqu’on l’invite quelqu’un à l’Islam, mais on dit seulement « l’autre » ou « l’opposant » ou « le non‐musulman » si on souhaite qu’il entre dans l’Islam. Sinon, on dit « Kafir » en d’autres cas. Est‐ce que cette parole est vraie ?

Réponse : Oui, si tu veux lui faire la Da’wah à l’Islam, tu ne lui dis pas : « O toi le Kafir !». Si tu lui dis : « O toi le Kafir !» Il va se détourner. Mais plutôt tu lui dis : tu es un homme et tu es intelligent, tu veux le bien pour toi‐même et voici l’Islam. Tu lui expliques l’Islam et tu lui fais aimer l’Islam par de bonnes paroles. Allah dit : (Puis, parlezlui gentiment. Peutêtre se rappelleratil ou [Me] craindratil?) Taha :44. (Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon.) An‐Nahl : 125.

Lors de l’invitation tu ne dis pas : « Tu es un Kafir », mais lorsque tu expliques les règles : ceci est un musulman et ceci est un Kafir, alors dans ce cas on dit : « c’est un Kafir, et c’est un musulman).)

Il faut donc faire une distinction entre le cas où on fait la Da’wah et qu’on s’adresse aux Kouffars pour les inviter à l’Islam et le cas où on est en train d’expliquer les règles de l’Islam. Car, même les juifs et les chrétiens utilisent des termes pour désigner ceux qui ne font pas partie de leur fausse religion, et personne n’en fait un scandale. Les Juifs nomment les non‐juifs des «goys», tandis que les chrétiens nomment les non‐chrétiens des «païens»! Et nous les musulmans, nous nommons les juifs et les chrétiens et tous les autres non‐musulmans « Kouffars », parce qu’ils ont rejeté la vérité qui vient d’Allah!


La réponse à ceux qui nient que les gens du Livre sont des Kouffars .
Par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Mercredi le 26 novembre 2008, Montréal, Québec, Canada.

Infos - contact

Newsletter

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter...

Paypal Dons

Faire un don pour aider nos projets et activités