Réponse à quelques Shoubouhaats autour de la Fitnah

Réponse à quelques Shoubouhaats autour de la Fitnah

Écrit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti - réfutation d'un imam d’une mosquée de Montréal, l’auteur d'une Khoutbah dans laquelle il parle d’une Bid’ah qu’on ne retrouve nulle part dans le Qor’an et dans la Sounnah : « Le Jihad politique »!!!


Télécharger le Pdf


J’ai reçu de la part d’un frère un texte contenant une Khoutbah écrite qu’un Imam d’une mosquée de Montréal a donné et dans laquelle il critique les savants qui interdisent les manifestations et les actes de révoltes qui se produisent dans les pays musulmans en ce moment. Cette Khoutbah a été donné en anglais et elle remplit d’ignorance, malheureusement! Nous verrons clairement que ce que dit cet Imam dans cette Khoutbah est absolument faux et que les exemples qu'il mentionne sont des arguments contre lui-même...

L’auteur de la Khoutbah en question prétend que de qualifier ce que font les manifestants de Fitnah est incorrecte. Il insiste sur le fait que ce sont en réalité les dirigeants arabes qui font de la Fitnah et selon lui, ce que les manifestants font est légitime et même ordonné par l’Islam en tant que « Jihad politique ». Il mentionne comme argument pour défendre cela pour commencer, l’histoire de Moussa avec Pharaon! Dans l'histoire de Pharaon avec Moussa (‘Alaihis-Salam) et les enfants d'Israël, on voit que Pharaon fait l'injustice et le désordre sur terre et se prétend même le seigneur très haut! Est-ce que Moussa (‘Alaihis-Salam) à appeler les fils d'Israël à la rébellion contre Pharaon? Est-ce que Moussa (‘Alaihis-Salam) demande à Pharaon d'abandonner le pouvoir? Est-ce que Moussa (‘Alaihis-Salam) demande à Pharaon de lui donner le pouvoir parce qu'il est juste et qu'il est le prophète d'Allah? JAMAIS! ...

Al-Hamdoulillah, was-salatou was-Salaamou ‘Ala rasoulillah, wa aalihi wa sahbihi wa man waalaahou, Amma Ba’ad :

J’ai reçu de la part d’un frère un texte contenant une Khoutbah écrite qu’un Imam d’une mosquée de Montréal donné et dans laquelle il critique les savants qui interdisent les manifestations et les actes de révoltes qui se produisent dans les pays musulmans en ce moment. Cette Khoutbah a été donné en anglais et elle remplit d’ignorance, malheureusement! Nous verrons clairement que ce que dit cet Imam dans cette Khoutbah est absolument faux et que les exemples qu'il mentionne sont des arguments contre lui-même:

1-L’auteur de la Khoutbah en question prétend que de qualifier ce que font les manifestants de Fitnah est incorrecte. Il insiste sur le fait que ce sont en réalité les dirigeants arabes qui font de la Fitnah et selon lui, ce que les manifestants font est légitime et même ordonné par l’Islam en tant que « Jihad politique ». Il mentionne comme argument pour défendre cela pour commencer, l’histoire de Moussa avec Pharaon! Dans l'histoire de Pharaon avec Moussa (‘Alaihis-Salam) et les enfants d'Israël, on voit que Pharaon fait l'injustice et le désordre sur terre et se prétend même le seigneur très haut! Est-ce que Moussa (‘Alaihis-Salam) à appeler les fils d'Israël à la rébellion contre Pharaon? Est-ce que Moussa (‘Alaihis-Salam) demande à Pharaon d'abandonner le pouvoir? Est-ce que Moussa (‘Alaihis-Salam) demande à Pharaon de lui donner le pouvoir parce qu'il est juste et qu'il est le prophète d'Allah? JAMAIS!

Bien au contraire, Allah ordonne à Moussa (‘Alaihis-Salam) de dire à Pharaon une parole douce et de lui parler avec politesse et de l'appeler à croire en Allah, et à se purifier en acceptant le Tawhid. Puis Moussa (‘Alaihis-Salam) demande à Pharaon de laisser partir les fils d'Israël. Nul part voit-on que Moussa (‘Alaihis-Salam) appelle son peuple à se révolter à cause de l'injustice, de la souffrance que Pharaon à infliger à son peuple. Le fait que pharaon a pris les fils d'Israël en esclavage et qu'il tuait leur fils et laissait les filles en vie... et bien d'autres supplices de ce genre! Moussa (‘Alaihis-Salam) n'a pas appeler à la Fitnah, il n'a pas incité les hommes à faire ce que les égarés de la secte des Ikhwaans font actuellement dans les pays musulmans : destruction, désordre, sauvagerie, meurtre, saccage... Quand les prophètes d'Allah ont-ils changé l'injustice par le désordre? Jamais! Jamais! Jamais!

On remarque plutôt qu'Allah blâme le peuple de Pharaon et les décris comme étant un peuple pervers, parce qu'ils ont obéit à Pharaon dans le péché et non dans le bien. Allah dit : (Et Pharaon fit une proclamation à son peuple et dit: ‹Ô mon peuple! Le royaume de Misr [l'Égypte] ne m'appartient-il pas ainsi que ces canaux qui coulent à mes pieds? N'observez-vous donc pas? Ne suis-je par meilleur que ce misérable qui sait à peine s'exprimer? Pourquoi ne lui a-t-on lancé des bracelets d'or? Pourquoi les Anges ne l'ont-ils pas accompagné? › Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ils lui obéirent. Car ils étaient des gens pervers. Puis lorsqu'ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d'eux et les noyâmes tous.) Az-Zoukhrouf : 51-55.

On voit bien dans cet exemple qu’Allah mentionne la perversité du peuple de Pharaon qui obéit dans le mal et désobéissance dans ce qui est bien! Pourquoi? Parce qu’ils sont des gens pervers! Ce qui nous aide à comprendre un autre point très important, c’est que les gens de Bid’ah utilisent toujours la victimisation comme argument! Ils ne veulent jamais accepter de prendre la responsabilité du tort qu’ils font! Ils agissent par rapport aux peuples face au dirigeant de la même manière que les féministes victimisent la femme par rapport aux hommes. Tout est toujours la faute du dirigeant pour eux! Le peuple est 100% innocent! La main du peuple est blanche! Sans tâche! Sans faute! Immaculée! Les péchés : c’est la faute du dirigeant! Les gens qui ne font pas la Salat : c’est la faute du dirigeant! Les crimes : C’est la faute au dirigeant! Le chômage : c’est la faute au dirigeant! Etc… Est-ce une manière Islamique de voir les choses? On voit plutôt que le Qor’an nous dit le contraire! Allah dit au sujet des gens qui entre dans l’Enfer et qui blâment les dirigeants en les accusant d’être responsables de leur sort, tandis que les dirigeants retournent le blâme au peuple qui les a suivis dans le péché et dans le mal. Allah dit : (Et ils dirent: ‹Seigneur, nous avons obéi à nos chefs et à nos grands. C'est donc eux qui nous ont égarés du Sentier. Ô notre Seigneur, inflige-leur deux fois le châtiment et maudis les d'une grande malédiction›.) Al-Ahzaab : 67-68.

Allah dit : (Et si tu pouvais voir les injustes seront debout devant leur Seigneur, se renvoyant la parole les uns aux autres! Ceux que l'on considérait comme faibles diront à ceux qui s'enorgueillissaient: ‹Sans vous, nous aurions certes été croyants›. Ceux qui s'enorgueillissaient diront à ceux qu'ils considéraient comme faibles: ‹Est-ce nous qui vous avons repoussés de la bonne direction après qu'elle vous fut venue? Mais vous étiez plutôt des criminels›. Et ceux que l'on considérait comme faibles diront à ceux qui s'enorgueillissaient: ‹C'était votre stratagème, plutôt, nuit et jours, de nous commander de ne pas croire en Allah et de Lui donner des égaux›. Et ils cacheront leur regret quand ils verront le châtiment. Nous placerons des carcans aux cous de ceux qui ont mécru: les rétribuerait-on autrement que selon ce qu'ils oeuvraient?›) Saba : 31-33.

Allah dit : (le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir. Et le jour où l'Heure arrivera (il sera dit): ‹Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment›. Et quand ils se disputeront dans le Feu, les faibles diront à ceux qui s'enflaient d'orgueil: ‹Nous vous avions suivis: pourriez-vous nous préserver d'une partie du feu?› Et ceux qui s'enflaient d'orgueil diront: ‹En vérité, nous y voilà tous›. Allah a déjà rendu Son jugement entre les serviteurs. Et ceux qui seront dans le Feu diront aux gardiens de l'Enfer: ‹Priez votre Seigneur de nous alléger un jour de *notre+ supplice›. Ils diront: ‹vos Messagers, ne vous apportaient-ils pas les preuves évidentes›? Ils diront: ‹Si›! Ils *les gardiens+ diront: ‹Eh bien, priez›! Et l'invocation des mécréants n'est pas qu'aberration.) Ghafir : 46-50.

Allah dit : (Et tous comparaîtront devant Allah. Puis, les faibles diront à ceux qui s'enflaient d'orgueil: ‹Nous étions bien vos suiveurs. Pouvez-vous nous être de quelque utilité contre le châtiment d'Allah?› - Alors, les autres diront: ‹Si Allah nous avait guidés nous vous aurions certainement guidées. Il est indifférent pour nous plaindre ou d'endurer; nous n'avons pas d'échappatoire›. Et quand tout sera accompli, le Diable dira: ‹Certes, Allah vous avait fait une promesse de vérité; tandis que moi, je vous ai fait une promesse que je n'ai pas tenue. Je n'avais aucune autorité sur vous si ce n'est que je vous ai appelés, et que vous m'avez répondu. Ne me faites donc pas de reproches; mais faites-en à vous-même. Je ne vous suis d'aucun secours et vous ne m'êtes d'aucun secours. Je vous renie de m'avoir jadis associé [à Allah+›. Certes, un châtiment douloureux attend les injustes *les Moushrikounes+.) Ibrahim : 21-22.

Allah dit : (Voici un groupe qui entre précipitamment en même temps que vous, nulle bienvenue à eux. Ils vont brûler dans le Feu. Ils dirent: ‹Pas de bienvenue pour vous, plutôt, C'est vous qui avez préparé cela pour nous›. Quel mauvais lieu de séjour! Ils dirent: ‹Seigneur, celui qui nous a préparé cela, ajoute-lui un double châtiment dans le Feu›. Et ils dirent: ‹Pourquoi ne voyons-nous pas des gens que nous comptions parmi les malfaiteurs? Est-ce que nous les avons raillés (à tort) ou échappent-ils à nos regards?› Telles sont en vérité les querelles des gens du Feu.) Saad : 59-64.

Allah dit : (‹Entrez dans le Feu›, dira *Allah,+ ‹parmi les Jinns et les hommes des communautés qui vous ont précédés.› Chaque fois qu'une communauté entrera, elle maudira celle qui l'aura précédée. Puis, lorsque tous s'y retrouveront, la dernière fournée dira de la première: ‹Ô notre Seigneur! Voilà ceux qui nous ont égarés: donne-leur donc double châtiment du feu.› Il dira: ‹A chacun le double, mais vous ne savez pas›. Et la première fournée dira à la dernière: ‹Mais vous n'avez sur nous aucun avantage. Goûtez donc au châtiment, pour ce que vous avez acquis›.) Al-A’raaf : 38-39.

Allah dit : (Et les mécréants diront: ‹Seigneur, fais-nous voir ceux des djinns et des humains qui nous ont égarés, afin que nous les placions tous sous nos pieds, pour qu'ils soient parmi les plus bas›.) Foussilat : 29.

Le fait que les dirigeants soient injustes n’est pas une excuse pour l’égarement du peuple si ce peuple est lui-même pervers! C’est ce qui est clair dans les versets que nous venons de mentionner. Certains veulent faire croire que les révoltes des peuples dans les pays arabe sont basées sur un retour à la religion. Mais cela est faux de puisque premièrement la religion elle-même interdit la révolte et ordonne la patience et la crainte d’Allah! Mais la vérité est que cette révolte est uniquement pour la Dounya! Pour la Dounya seulement! C’est comme certains qui veulent faire croire qu’ils sont venu dans les pays occidentaux pour l’Islam! C’est pour la Dounya! Uniquement pour la Dounya et non pour la religion! La réalité de ces révoltes est comparable à des enfants qui font une grosse colère à leurs parents quand ils ne peuvent pas obtenir ce qu’ils veulent autrement! C’est une attitude totalement enfantine!

Un autre point important à remarquer dans le verset (Ainsi chercha-t-il à étourdir son peuple et ils lui obéirent. Car ils étaient des gens pervers. Puis lorsqu'ils Nous eurent irrité, Nous Nous vengeâmes d'eux et les noyâmes tous.) c’est que ce n’est pas Moussa (‘Alaihis-Salam) qui s’est venger de Pharaon et de son peuple, mais la délivrance est venue d’Allah. Pas de manifestations, pas de rébellion, pas de coup d’état, pas même de combat! Juste la patience et la crainte d’Allah et l’obéissance aux ordres d’Allah!

2-On peut dire la même chose au sujet des autres prophètes et messagers d’Allah (‘Alaihimous-Salaatou was-Salaam). Ibrahim n’a jamais appelé les gens de son peuple à se rebeller contre les dirigeants! Il s’est concentrer dans sa Da’wah à inviter les hommes à Allah et à leur interdire le Shirk! Même lorsqu’il a rencontré Nimrod, le grand tyran! Est-ce qu’Ibrahim lui a dit de laisser son pouvoir? Ou Ibrahim a-t-il demandé le pouvoir à son peuple ou à Nimrod? Ibrahim à t-il appeler à faire des manifestations contre son Nimrod! La réponse à toutes ses questions est NON!

La même chose pour ‘Issa (‘Alaihi-Salaam), est-ce qu’il a appelé les fils d’Israël à se révolter contre l’occupation romaine de l’époque? Est-ce qu’il est allé voir Pilate ou L’empereur de Rome pour lui dire : donne-moi le pouvoir? A-t-il appelé les hommes à faire des manifestations contre les dirigeants? Jamais!

La même chose pour notre prophète Mohammad (Sallallahou ‘Alaihi wa salam) a-t-il demandé à Qoreish le pouvoir? Bien au contraire! On voit que c’est en fait le contraire qui s’est produit! C'est-à-dire que Qoreish a offert au prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa salam) de faire de lui le roi des arabes s’il acceptait de stopper sa Da’wah au Tawhid et son combat du Shirk! Et le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa salam) a refusé. Est-ce que le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa salam) a appeler à la révolte contre Qoreish? Est-ce que le Prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa salam) a fait des manifestations contre l’injustice de Qoreysh? Est-ce que le prophète (Sallallahou ‘Alaihi wa salam) a incité les gens à se rebeller contre Qoreish? Non! Il a concentré sa Da’wah sur le Tawhid! Sur le fait de prouver aux Moushrikines que ce qu’ils adorent en dehors d’Allah est faux!

Tout cela nous fait comprendre que la Da’wah des prophètes n’est pas basée sur le pouvoir politique! Ni sur la rébellion et la révolte contre les dirigeants! Mais ce sont les gens de Bid’ahs qui ont déformé la réalité de l’Islam pour pouvoir tenter de l’interprété selon les systèmes des Kouffars. Ils ont donc fait un Islam version Karl Marx et Hegels! Un Islam version Che Guevara! Et ils ont rejeté l’Islam selon le Qor’an et la Sounnah et la compréhension des Salafs! Parce cet Islam, qui est le seul vrai, est en contradiction avec leurs désirs et leurs passions! Alors ils se moquent de cet Islam et lui donne toutes sortes de sobriquet, dans le but de faire fuir les gens de la vérité! Ils disent donc que c’est l’Islam Saoudien! Ou que c’est l’Islam Wahhaabite! Ou que c’est l’Islam Madkhaliste! Ou que c’est l’Islam des dirigeants etc.! Mais Al-Hamdoulillah! La vérité est que ce n’est rien d’autre que l’Islam dans toute sa pureté! Basée uniquement sur les preuves de la révélation d’Allah!

3-L’autre exemple mentionné dans cette Khoutbah est celle des gens de Al-Oukhdoud : (Périssent les gens de l'Oukhdoud, par le feu plein de combustible, cependant qu'ils étaient assis tout autour, ils étaient ainsi témoins de ce qu'ils faisaient des croyants, à qui ils ne leur reprochaient que d'avoir cru en Allah, le Puissant, le Digne de louange, Auquel appartient la royauté des cieux et de la terre. Allah est témoin de toute chose.) Al-Bourouj : 4-9. Mais encore une fois il n’y a aucune révolte, aucune rébellion, aucune incitation à la rébellion contre le dirigeant! Bien au contraire! Allah mentionne dans le verset suivent que ceux qui font cela auront un châtiment dans l’Enfer pour ce qu’ils ont fait! Allah dit : (Ceux qui font subir des épreuves aux croyants et aux croyantes, puis ne se repentent pas, auront le châtiment de l'Enfer et le supplice du feu.) Al-Bourouj : 10. Allah va se venger de ces gens dans l’au-delà pour le mal qu’ils ont commis. Mais lorsque les croyants sont faibles et que le dirigeant est injuste, L’Islam n’ordonne pas comme solution le désordre et le chaos!

4-L’auteur de cette Khoutbah conclu donc que ce n’est pas les manifestants dans les pays musulmans qui font de la Fitnah et du désordre, mais ce sont les dirigeants seulement! Et il mentionne le fait que des dirigeants font des péchés en interdisant le Hijab et la barbe, en interdisant les parties « Islamiques » etc. Et il mentionne également que ce que font les peuples dans les pays arabes est en fait un « Jihad Politique »!!!

En réalité, même s’il est vrai que ce que certains dirigeants font dans certains pays musulmans est une Fitnah pour les croyants, il faut comprendre que la manière de remédier à ce genre de Fitnah est de revenir au Qor’an et à l’a Sounnah et à la compréhension des Salafs, de craindre et d’obéir à Allah en public et en secret, d’écouter et d’obéir aux dirigeants en place dans le bien, tout en désobéissant dans le péché et dans le mal. En d’autres mots, on ne règle pas la Fitnah par la Fitnah! On règle la Fitnah par la Sounnah!

L’auteur de cette Khoutbah parle d’une Bid’ah qu’on ne retrouve nulle part dans le Qor’an et dans la Sounnah : « Le Jihad politique »!!! On ne retrouve ce genre de Jihad que dans les livres des Khawaarijs, des Mou’tazilahs, des Shi’ahs Rafidahs, des Baatiniyyahs, des Qaraamitahs, des Isma’iliyyahs et des autres sectes de Bid’ahs qui les suivent comme la secte des Ikhwaans (la secte de Hassan Al-Banna le Soufi) et la secte de Hizbout-Tahrir, ainsi que les groupes de Takfiris et de Qoutbiyyah, le groupe de Mawdoudi et leurs semblables!

Car le vrai Jihad, celui qui est légiféré par Allah et son messager dans le Qor’an et dans la Sounnah, ce n’est pas un Jihad pour la Dounya! Ce n’est pas un Jihad pour la démocratie! Ce n’est pas un Jihad pour la laïcité! Ce n’est pas un Jihad pour le socialisme ou le communisme ou pour la charte des droits de l’homme des nations unies! C’est un Jihad uniquement pour établir le Tawhid sur terre et pour détruire le Shirk et tout ce qui est adoré en dehors d’Allah, et pour que la Parole d’Allah soit la plus haute! De plus le Jihad de l’Islam est contre les Kouffars, et non contre les musulmans et les dirigeants musulmans! De plus le vrai Jihad de l’Islam est basé sur des règles et des conditions, ce n’est pas le chaos et l’anarchie! Tout cela prouve clairement que ce soit disant Jihad dont parle l’auteur de cette Khoutbah n’a rien à voir avec l’Islam!

Comment ces gens peuvent-ils prétendre vouloir défendre l’Islam en se rebellant contre les dirigeants, alors que ce que ces manifestants revendiquent est l’application des systèmes de Koufr de l’occident et la liberté de croyance et d’expression! Quelle contradiction!

5-Je vais conclure cette réponse avec un exemple d’un de nos Imams parmi les Salafs, l’Imam Ahmad Ibn Hanbal, Rahimahoullah. Tout le monde connait la Fitnah qu’il a subit à l’époque du Khalifah Al-Ma-moun, Al-Waathiq et Al-Mou’tasim au sujet du Qor’an! Les trois Khalifahs en question ont adoptés la croyance de la secte des Mou’tazilahs, et ils imposaient à tous les musulmans et tous les savants de dire que le Qor’an est une création d’Allah et non Sa Parole! Or plus de 500 Imams parmi les Imams des Salafs ont explicitement dit que celui qui dit que le Qor’an est créé est un Kafir! Les trois Khoulafahs de la dynastie Al-‘Abbasiyyah mentionnés plus haut ne se limitaient pas à le dire seulement; ils retiraient de leur fonction, battaient, torturaient, et exécutaient tous ceux qui refusaient de le dire! Il est claire que l’application des règles de la Shari’ah et des peines Islamiques ne sert à rien lorsque la personne qui applique ces règles de la Shari’ah rejettent les attributs d’Allah! Y’a-t-il pire exemple de Fitnah que celle-ci?

Et l’Imam Ahmad, qui a subit cette Fitnah et qui a tenue tête à cette Bid’ah a lui-même été torturé pendant des années pour qu’il accepte de dire la parole des Mou’tazilahs! Pourtant il n’a pas fait le Takfir des trois Khalifahs, et il les a considérés comme étant excusé de cette mécréance claire! Il a également interdit à ceux de son époque qui voulaient prendre les armes contre le dirigeant et se rebeller contre lui de le faire! Parce que les savants font une différence entre l’acte et la parole qui est Koufr et l’application du verdict de ce Koufr sur un individu en particulier. C'est-à-dire que certaines personnes peuvent être excusées à cause de leur ignorance ou à cause de leur manque de compréhension ou d’une erreur, ou à cause d’une mauvaise interprétation etc. Ce que beaucoup de gens ne comprennent pas aujourd’hui! Et voici un récit de l’Imam Ahmad Ibn Hanbal avec les gens qui voulaient se rebeller contre le Khalifah de son époque. Le Sheikh Mohammad Bazmoul cite dans son livre Al-Jamaa’ah wal-Imaamah, à la page 59-60 : (Lorsque des gens ont voulu retirer leur main de l’obéissance qu’ils devaient au Khalifah Al-Waathiq, à cause de la Fitnah de la création du Qor’an, l’Imam Ahmad les en a empêchés et il a débattu avec eux sur ce sujet et a dit : « Vous devez condamner (cette Fitnah) avec vos coeurs, ne retirez pas votre main de l’obéissance, ne divisez pas l’unité des musulmans, ne répandez pas le sang des musulmans avec vous. Regardez les conséquences de votre affaire. Endurez et soyez patient jusqu’à ce que le bon trouve la paix, et qu’on trouve un répit du pervers. Cette chose – c’est-à-dire de retirer votre main de l’obéissance du dirigeant – n’est pas correct. C’est contraire au Hadith (Lire les preuves à ce sujet : ICI)! »

Les gens dirent : Nous craignons pour nos enfants, si (cette Bid’ah) prend le dessus, qu’ils ne connaîtront pas autre chose et que l’Islam soit effacé et qu’il disparaisse!

L’Imam Ahmad leur dit : « Pas du tout! Certes Allah donnera victoire à sa religion. Cette cause a un Seigneur qui la défend! L’Islam est certes puissant et invincible! »

Ils sont donc sortis de chez l’Islam Ahmad et il ne leur a donné aucune réponse dans le sens de ce qu’ils avaient décidé de faire, à part de leur dire qu’il est interdit de se révolter et de leur donner les preuves au sujet de l’obligation d’écouter et d’obéir jusqu’à ce qu’Allah donne à la Oummah Sa délivrance!) Fin de la citation. (Voir le livre Mihnatoul-Imam Ahmad, page 70-72, et Majmou’ Al-Fataawaa de Sheikhoul-Islam Ibn Taymiyyah, volume 12, page 488.)

Les péchés des dirigeants ne nous donnent pas le droit de faire des péchés en allant contre la Sounnah! Et le fait que le dirigeant contredise la Shari’ah ne nous permet pas de contredire la Shari’ah en tombant dans la révolte! Et si on regarde bien le verset que l’auteur de cette Khoutbah a mentionné sans le comprendre, on voit bien, encore une fois, que c’est une preuve contre ce qu’il dit. Allah dit : (Est-ce que les gens pensent qu'on les laissera dire: ‹Nous croyons!› sans les éprouver? Certes, Nous avons éprouvé ceux qui ont vécu avant eux; *Ainsi+ Allah connaît ceux qui disent la vérité et ceux qui mentent.) Al-‘Ankabout : 2-3. Ces gens pensent qu’ils vont se dire musulmans et qu’ils ne seront pas éprouvé, qu’ils n’auront pas de Fitnah ou de test dans leur foi! Or ces dirigeants font partie de ce test et Allah les a placés au pouvoir sur nous comme une épreuve et parfois comme punition pour nous à cause de nos péchés. Et Allah par ce test va voir qui va rester patient et mettre sa confiance en Allah pour chercher un remède Islamique à cette Fitnah et pour voir celui qui ne va pas avoir de patience dans l’épreuve et qui va chercher à se libérer du tyran en faisant ce qui est contraire au Qor’an et à la Sounnah et en suivant les méthodes des gens de Bid’ah et des Kouffars, comme les révoltes, plutôt que la méthode des Salafs Salihs qui ordonnent la patience! (Écoutez à ce sujet l’audio suivant ICI).

Allah dit : (Et Nous avons fait de certains d'entre vous une épreuve pour les autres – ferez-vous preuve de patiance? - Et ton Seigneur demeure Clairvoyant.) Al-Fourqaan : 20.

Il est triste que des Imams de mosquée à Montréal et ailleurs incitent les musulmans à la Fitnah et à l’égarement et au désordre au nom de l’Islam!

Je demande à Allah qu’il nous préserve de la Fitnah, apparente ou cachée, et qu’il nous guide au droit chemin. Il est à certes le pouvoir sur toutes choses.


Réponse à quelques Shoubouhaats autour de la Fitnah .
Par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Samedi le 29 janvier 2011, Montréal, Québec, Canada.

ImprimerE-mail

Infos - contact

Signaler une erreur ?
Vous devez vous inscrire sur le site.
Nous contacter
Vous devez vous inscrire sur le site.
Newsletter
Actualités du site.
Twitter
Nous suivre sur Twitter.