Réponse à ceux qui appellent à participer aux élections

Réponse à ceux qui appellent à participer aux élections

Écrit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti - réfutation des partisans de ceux qui légalise le vote et la participation aux éléctions dans les pays de mécréance


Télécharger le Pdf


Par celui qui tient mon âme en Sa Main! J’ai en ce moment beaucoup de mal à contenir ma tristesse et mon chagrin face à ce qui arrive à notre communauté qui est prise en otage par des gens qui ne pensent qu’à se remplir les poches et qui sont assoiffés de pouvoir!

Car la réalité, est que ce ne sont pas pour que les élus voient que les musulmans votent qu’ils incitent les musulmans à voter, parce que les élus ne connaissent pas le Ghaib et ne peuvent pas savoir qui vote et qui ne vote pas et de quelle religion sont ceux qui votent !

Mais c’est pour montrer aux Kouffars qu’ils sont avec eux et qu’ils encouragent les musulmans à s’intégrer dans leur système pour que les Kouffars les élève en retour et les mettent à la tête de la communauté musulmane! Ils pourront ainsi contrôler les musulmans par l’intermédiaire de ces groupes de Bid’ah qui ne jugent pas par la révélation d’Allah, mais uniquement selon leurs intérêts dans la Dounya!

Vendredi dernier, j’ai prié la Salat Joumou’ah dans une des mosquées de Montréal et l’Imam a fait son discours au sujet de la communauté musulmane et de son rôle dans la société des Kouffars en parlant du fait qu’elle doit être une communauté active et qu’elle doit s’impliquer dans la politique et dans la prise de décision sur les sujets qui concernent la communauté. Il a parlé de l’immigration des musulmans au Canada et les différentes raisons qui amènent les musulmans à vouloir venir s’installer dans ce pays mécréant. Mais il n’a malheureusement pas mentionné le verdict de la Shari’ah sur le fait qu’il est interdit pour un musulman de venir vivre ici et de s’installer parmi les Kouffars de façon générale, excepté dans certains cas bien spécifiques et de manière temporaire, selon plusieurs conditions. Il a ensuite mentionné que les décisions sont prises dans des assemblées, au parlement, dans les unions de travailleurs ou syndicats et d’autres exemples aussi et que les musulmans doivent être présent dans ces prises de décisions pour éviter qu’on ne prenne des décisions sans eux, sans ne rien mentionner sur le verdict de la Shari’ah sur ce genre d’activité. La conclusion de l’Imam a été de dire que si les musulmans veulent avoir des droits, ils doivent aller voter, car sinon les politiciens verrons qu’on ne vote pas et ils ne nous aiderons pas à faire valoir nos droits. Il a cité comme exemple le droit de faire la prière de Joumou’ah et les prières de ‘Eid, ainsi que le droit pour les femmes de porter le Hijab, le droit d’avoir de la viande Halal etc. Ce genre de discours n’est pas spécifique à cet Imam, car c’est un discours qui est de plus en plus entendu dans de nombreuses mosquées à Montréal et en particulier chez ceux qui font parti de la secte des Ikhwans Al-Mouslimines et d’autres groupes de Bid’ah bien connu. Ces mosquées et associations sont inter-reliées et travaillent toutes ensemble pour arriver à mettre la communauté des musulmans de Montréal sur les rails qui mènent vers la Bid’ah et le Feu de l’Enfer! Et ils sont alliés avec les Kouffars et les Mounafiqines dans ce projet! Et tout ce qui arrive dans les pays musulmans de Fitan (interdites par le Qor’an et la Sounnah) n’est qu’une preuve que ces gens sont alliés avec les Kouffars et travaillent en collaboration avec eux pour égarer les croyants!

Ce qui se passe dans d’autres mosquées est bien pire encore. C'est-à-dire que non seulement on encourage les musulmans à participer aux élections, qui font parti d’un système établi sur le Koufr et le Shirk puisqu’il est établi sur l’idée du pouvoir du peuple par le peuple et le fait de donner aux créatures le droit exclusif d’Allah de légiférer. Mais on fait également entrer dans les mosquées d’Allah des politiciens (en général des Kouffars) parmi les candidats des différents partis politiques, pour s’adresser directement aux musulmans après la prière de Joumou’ah! Et parfois ce sont même des femmes candidates, des mécréantes laïques et féministes, auxquelles ont fait porter des fichus sur la tête pour l’occasion (qu’est-ce qu’ils ne feraient pas pour des votes!) et qu’on laisse s’adresser aux musulmans! Dans les mosquées d’Allah qui sont établies pour le rappel d’Allah et pour appeler au Tawhid et pour diffuser la science et la lumière de l’Islam, ils font entrer des Kouffars, non pas pour les inviter à la vérité, mais pour leur donner la possibilité d’inviter les musulmans à leur système de Koufr et de Shirk! De toute ma vie je n’ai jamais vu une telle chose dans une église catholique! Alors comment pouvons-nous permettre que nos mosquées deviennent un lieu de propagande pour les partis politiques des Kouffars, qui sont tous basés sur des fondements de Koufr et d’athéisme sans exception!

Par celui qui tient mon âme en Sa Main! J’ai en ce moment beaucoup de mal à contenir ma tristesse et mon chagrin face à ce qui arrive à notre communauté qui est prise en otage par des gens qui ne pensent qu’à se remplir les poches et qui sont assoiffés de pouvoir! Car la réalité, est que ce ne sont pas pour que les élus voient que les musulmans votent qu’ils incitent les musulmans à voter, parce que les élus ne connaissent pas le Ghaib et ne peuvent pas savoir qui vote et qui ne vote pas et de quelle religion sont ceux qui votent! Mais c’est pour montrer aux Kouffars qu’ils sont avec eux et qu’ils encouragent les musulmans à s’intégrer dans leur système pour que les Kouffars les élève en retour et les mettent à la tête de la communauté musulmane! Ils pourront ainsi contrôler les musulmans par l’intermédiaire de ces groupes de Bid’ah qui ne jugent pas par la révélation d’Allah, mais uniquement selon leurs intérêts dans la Dounya! Un peu comme ce qui s’est passé en France avec le conseil du culte musulman de France. Ils disent que c’est en votant que les musulmans pourront protéger leur droits, mais qui à aider les Kouffars en France à interdire le Niqaab et qui leur a dit que cela ne fait pas parti de l’Islam et que c’est une interprétation extrémiste de l’Islam et une lecture littéraliste des textes? Nul autre que ce conseil du culte qui est supposé de représenter l’Islam et les musulmans! C’est leur jugement injuste et mensonger qui a facilité la mise en place de cette loi injuste.

On m’a rapporté à deux reprises à Montréal que des Imams qui avaient eu le courage de clarifier le verdict du Qor’an et de la Sounnah au sujet des manifestations et des révoltes qui se produisent dans les pays musulmans se sont fait huer en pleine Khoutbah par certains égarés qui étaient dans la mosquée. Certains ont voulu retirer ces Imams du Minbar à cause du fait qu’ils ont mentionné les Hadiths qui prouvent l’interdiction de désobéir aux dirigeants injustes dans le bien. Certains égarés parmi ceux qui défendent la Bid’ah et combattent la Sounnah sont même allé jusqu’à dire qu’il fallait que les Imams expriment uniquement ce que pense la majorité! Subhaanallah! Est-ce qu’ils veulent rendre vérité démocratique? Est-ce qu’on va dire aux gens ce qu’ils veulent entendre ou va-t-on leur dire la vérité de ce qui est dans le Qor’an et dans la Sounnah? Si on laisse les gens de Bid’ah prendre le dessus, ce sont leurs intérêts personnels et ceux des Kouffars qui seront servis et jamais la cause d’Allah!

Un autre parmi les responsables d’une mosquée de Montréal m’a dit dernièrement, en parlant d’un Imam de mosquée, qu’il avait donné une très mauvaise image de l’Islam et de la communauté en parlant contre l’homosexualité à la télévision. Je compris aussitôt à qui il faisait allusion. Je lui ai dit que même dans la bible l’homosexualité est condamnée. Dans leur propre livre, celui des juifs et des chrétiens, on mentionne la peine de mort pour le crime en question! Il m’a répondu que s’il était dans son pays d’origine, il le dirait ouvertement et il a même dit qu’il couperait lui-même la tête des homosexuels là-bas, mais qu’il ne fallait pas le dire au Canada parce qu’il fallait respecter les valeurs québécoises, puisque nous ne sommes pas chez nous! Je lui ai dit que lui et ceux qui sont dans sa situation ne sont peut-être pas chez eux, mais que moi je suis né au Québec et que l’homosexualité n’est pas une valeur québécoise et qu’en vérité la grande majorité des gens du Québec sont contre, mais ne le disent pas par crainte de l’opinion publique. Et de toute manière, depuis quand parce qu’une personne est canadienne, devrait-elle être d’accord avec tout ce que pense la majorité de la population et depuis quand les valeurs d’un pays sont devenu un dogme obligatoire à chaque citoyen? Surtout lorsque cette majorité croit en ce qui est contraire à la vérité! Je lui ai donc fait comprendre la différence entre la Da’wah des prophètes (qui consiste à inviter les hommes au Tawhid et à leur expliquer la révélation d’Allah telle qu’elle est révélé) et l’attitude hypocrite que lui ainsi que ses semblables adoptent au nom de l’intégration dans la société des Kouffars!

Le problème est que ces gens cherchent uniquement à se faire accepter par les Kouffars, peu importe le prix. Tandis que les messagers d’Allah ne cherchaient à plaire à personne d’autre qu’à Allah. Il suffit de mentionner le fait que le messager d’Allah à inviter son peuple à adorer Allah seul et à abandonner le Shirk ou l’adoration d’autre qu’Allah, malgré que son peuple ne voulais pas entendre ce message. Est-ce que le prophète Sallallahou ‘Alaihi wa sallam a dit : D’accord je vais arrêter ma Da’wah au Tawhid pour que vous m’aimiez?! Jamais! Il était prêt à mourir pour ce message. Il n’allait jamais faire le moindre compromis dans ce message qu’Allah lui a donné. Mais certains des musulmans qui sont venus s’installer ici c’est qu’ils ne pensent qu’à l’argent! Le Qor’an et la Sounnah est trop souvent quelque chose de secondaire! Et la Da’wah à l’Islam est remplacé par la Da’wah au dialogue, au rapprochement, au pluralisme et à l’unité avec les Kouffars et les Moushrikines et avec les gens de Bid’ah!

Maintenant revenons à cette histoire de vote. Est-ce vrai que si les musulmans ne votent pas ils ne pourront pas prier le vendredi ou avoir des congés pour le jour de ‘Eid? C’est totalement faux, car ce droit existe déjà selon leur charte des droits qui permet de pratiquer sa religion! Le fait de voter ne changera rien à ça! Est-ce que ce que certains Imams prétendent lorsqu’ils parlent des juifs est vrai, lorsqu’ils prétendent que s’ils arrivent à imposer leur point de vue, c’est parce qu’ils votent aux élections, et que si on vote, nous allons pouvoir faire comme eux et imposer notre point de vue aux élus sur la question palestinienne et d’autres questions semblables? C’est ce que certain de ces Imams mentionnent sur le Minbar! C’est ce que prêche l’égaré de la secte des Ikhwans – Al-Qardawi – et ses semblables. C’est totalement faux et complètement ridicule! Je n’ai pas besoin de voter ou de participer à un système de Koufr pour aller rencontrer un élu, pour lui écrire ou lui faire part de mon opinion. Je peux faire part de mon point de vue à un élu peu importe qui il est et peu importe le parti politique d’égarement auquel il appartient. Et si les juifs arrivent vraiment à avoir une influence sur les décisions politiques, ce n’est probablement pas par le vote, car ils ne représentent que 1% de la population canadienne! C’est bien la preuve que les élections ne peuvent pas faire de grande différence. Surtout lorsqu’on sait que les musulmans ne sont que 2% de la population canadienne! Alors ils ne vont pas changer grand-chose! Et même si nous étions plus nombreux, cela ne changerait rien au fait que la démocratie est un système de Koufr qui s’oppose à l’Islam. Voici un tableau qui démontre la population au Canada selon la religion :

Population by religion, by province and territory (2001 Census) (Quebec, Ontario, Manitoba, Saskatchewan)

Canada

Que.

Ont.

Man.

Sask.

number

Total population

29,639,035

7,125,580

11,285,550

1,103,700

963,150

Catholic

12,936,905

5,939,715

3,911,760

323,690

305,390

Protestant

8,654,850

335,590

3,935,745

475,185

449,195

Christian Orthodox

479,620

100,375

264,055

15,645

14,280

Christian not included elsewhere

780,450

56,750

301,935

44,535

27,070

Muslim

579,640

108,620

352,530

5,095

2,230

Jewish

329,995

89,915

190,795

13,040

865

Buddhist

300,345

41,380

128,320

5,745

3,050

Hindu

297,200

24,525

217,555

3,835

1,585

Sikh

278,410

8,225

104,785

5,485

500

Eastern religions

37,550

3,425

17,780

795

780

Other religions

63,975

3,870

18,985

4,780

6,750

No religious affiliation

4,900,090

413,190

1,841,290

205,865

151,455

Source: Statistics Canada, Census of Population. Last modified: 2005-01-25.
www40.statcan.ca

Tout le monde sait très bien que de nombreux groupes qui exercent des influences sur les gouvernements utilisent des lobbys(1)et d’autres moyens de pressions diverses. La question de vote et d’élection n’est donc pas l’unique moyen pour faire entendre sa voix. L’Islam encourage à donner la Nasihah et d’être véridique et sincère avec les gens. Alors il n’y a rien de mal à ce qu’un musulman s’adresse au gouvernement des Kouffars pour les informer de son point de vue et pour les inviter à une opinion meilleure ou leur faire une suggestion ou leur expliquer certaines questions Islamiques qu’ils ne connaissent pas ou ne comprennent pas. Car il existe plein de gens qui ne sont pas musulmans et qui ne croient pas, comme nous, en la démocratie et qui rejette le système des élections. Alors pourquoi faire toute cette propagande ridicule dans la communauté musulmane pour les inciter à aller voter? Si ces gens faisaient seulement pour appeler les musulmans à pratiquer l’Islam, un dixième de l’effort de ce qu’ils font pour appeler les musulmans à voter, nous serions dans une bien meilleure situation! C’est pourquoi au lieu de faire des Khoutbahs pour inviter les musulmans au Koufr de la démocratie et de la laïcité, les Imams des mosquées doivent donner la Nasihah aux musulmans et leur mentionner les dangers de ce système et sa contradiction d’avec les fondements de la croyance Islamique.

Pour ceux qui veulent plus de détails sur les preuves de l’interdiction des élections et de l’égarement de la démocratie, voici le lien des cours sur les méfaits de démocratie et la réfutation des Islamistes et de leurs faux arguments.

Il faut aussi prendre garde aux Kouffars qui souhaite vous égarez de la foi et de la Shari'ah! Il faut aussi prendre garde aux Mounafiqines qui ont plusieurs visages et qui veulent égarés les musulmans loin de l'Islam et de la Sounnah et qui utilisent l'identité culturelle pour y parvenir! C'est une Nasihah d'un frère pour ses frères et soeurs!

Qu’Allah nous guide tous!


(1) (www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca) Définition Wikipedia : Selon une définition largement admise, un lobby est une structure organisée pour représenter et défendre les intérêts particuliers d'un groupe donné. Pour ce faire, il exerce une activité de lobbying qui consiste « à procéder à des interventions destinées à influencer directement ou indirectement les processus d'élaboration, d'application ou d'interprétation de mesures législatives, normes règlements et plus généralement, de toute intervention ou décision des pouvoirs publics » J. Franck Farnel, Le lobbying : stratégies et techniques d'intervention, Paris, Éditions Organisation, 1994, 174 p. La définition du Que sais-je ? Consacrée au lobbying est très proche : « le rôle d'un lobby est d'infléchir une norme, d'en créer une nouvelle ou de supprimer des dispositions existantes » Gilles Lamarque, Le Lobbying, PUF, Que sais-je, page 6.


Réponse à ceux qui appellent à participer aux élections
Par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Samedi le 1er mai 2011, Montréal, Québec, Canada.

ImprimerE-mail

Infos - contact

Signaler une erreur ?
Vous devez vous inscrire sur le site.
Nous contacter
Vous devez vous inscrire sur le site.
Newsletter
Actualités du site.
Twitter
Nous suivre sur Twitter.