Sheikh Ousamah Al-‘Outaybi répond à Tariq Ramadan sur certains points...

Sheikh Ousamah Al-‘Outaybi répond à Tariq Ramadan sur certains points...

Par : Sheikh Ousamah Al-‘Outaybi - (Qu'Allah le préserve)

 

Question :

" Que pensez-vous des paroles suivantes qu’on entend de la part de certains prêcheurs des Ikhwaans au Canada et en Europe? :

« (…) Je désigne les sociétés européennes et américaines par le terme « Dar Ash-Shahaadah » (Pays du témoignage) au lieu de « Dar Al-Harb » et « Dar As-Silm » (Pays en guerre ou pays en paix avec les musulmans). « Dar Ash-Shahaadah » signifie : que nous sommes des témoins contre les hommes.

Le premier point, à mon point de vue, commence par le fat de considérer les pays (européens ou américains) comme étant nos pays, nous sommes des Européens, des Américains et nous prenons de notre environnement tout ce qui n’est pas en opposition avec l’Islam. En ce qui concerne les choses que certains considèrent être en opposition avec l’Islam, alors là il faut retourner aux Fouqahaas et à ce que disent les sciences Islamiques ou bien on doit ramener une Fatwa ou des points de vue qui sont dans l’intérêt général des musulmans. Mais tout cela doit être fait après avoir bien compris la présence musulmane en Europe...La deuxième chose est que nous ne devons pas considérer qu’il y a un conflit entre nous et les lois occidentales, ni avec la laïcité. Car le problème fondamental auquel nous devons faire face est l’opinion que les gens ont de l’Islam. Donc à propos de la laïcité en particulier, nous devons clarifier aux européens et aux autres que nous ne mélangeons pas les affaires religieuses et les affaires de la Dounya. Ce mélange n’existe pas dans l’Islam. Nous avons les ‘Ibaadaats (adorations) et les Mou’aamalaats (interactions). Si les ‘Ibaadaats sont régies par le principe : pas d’Ijtihaad en présence d’un texte, les Mou’aamalaats sont basées sur l’ouverture et partent du principe de la règle : la base dans les affaires (mondaines) est qu’elles sont permises, tant qu’elles ne sont pas limitées par une interdiction. Il est obligatoire de dire ces règles aux gens. Car nous faisons une distinction entre les affaires religieuses et les affaires mondaines et nous prenons du Qor’an et de la Sounnah et des orientations et des objectifs dans les deux domaines et on utilise notre intelligence dans les affaires de la Dounya et c’est cela que même certains musulmans ne comprennent pas...

(…) Par conséquent nous disons : Que la laïcité en tant que liberté de religion et liberté de croyance est quelque chose qui est déjà donnée dans l’Islam, et nous n’avons pas de problème à ce sujet. En ce qui concerne les libertés dans les Mou’aamalaats, l’affaire est laissée aux idées et ouverte aux divergences. Ce sont des choses qui sont fondamentales en Islam. À condition que l’on ne comprenne pas la laïcité comme étant contre la religion et que l’on comprenne que la religion a un rôle important à jouer dans les sociétés, comme cela est accepté par un bon nombre de protestants, de catholiques et de juifs avec qui j’ai débattu.

Alors moi en tant que citoyen européen, j’ai des valeurs et je ne crois pas qu’elles soient incompatibles avec la laïcité, si nous la comprenons correctement, loin de la compréhension étroite de certains intellectuels en Égypte ou en Turquie, par exemple. La laïcité qui a été ramenée par la colonisation n’est pas la laïcité que l’on retrouve en Occident. La laïcité issue de la colonisation était contre l’Islam, mais la laïcité ici en Europe – à l’exception de certains intellectuels français – on ne dit pas qu’elle est contre la religion, car la laïcité en Europe impose le vivre-ensemble et la liberté de religion. »

"

Ceci est la parole de Tariq Ramadan. (Voir référence ICI)

Réponse du Sheikh Ousaamah Al-‘Outaybi à ces propos :


  • Réponse du Sheikh :

    Unable to embed Rapid1Pixelout audio player. Please double check that:  1)You have the latest version of Adobe Flash Player.  2)This web page does not have any fatal Javascript errors.  3)The audio-player.js file of Rapid1Pixelout has been included.


« Il (le questionneur) dit que cette parole est de Tariq Ramadan. Et cette parole que dit Tariq Ramadan est une parole d’égarement. C’est même une parole de Koufr. Et cet homme – étant donné qu’il n’a pas étudié la Shari’ah – voilà pourquoi il dit ce genre de paroles

corrompues. Le fait de remplacer le terme « Dar Al-Koufr » par le terme « Dar Ash-Shahaadah », c’est de mettre une appellation à la mauvaise place. Et cela est comparable à utiliser le terme « spiritueux » au lieu du mot alcool, ou bien de dire « intérêt bancaire » plutôt que de dire Ribaa. Cela fait donc partie de l’égarement clair. Car on ne dit pas de « Dar Al-Koufr » que c’est « Dar Ash-Shahaadah ». Car ils ne sont pas des témoins contre les gens, c’est-à-dire, dans le sens qu’à cause de cela on va nommer leur pays « Dar Ash-Shahaadah ». Cela n’est pas permis! Le nom nous est venu également que ces pays sont ouverts à la Da’wah, allons-nous les appeler « Diyaar Ad-Da’wah »? Que va-t-il rester alors ?

Tu veux me dire la même chose que celui qui a dit : J’ai voyagé en Europe et j’ai trouvé l’Islam sans les musulmans? Cette parole n’est pas correcte !

Et celui qui connait l’Occident et qui connait ce que tissent les juifs ainsi que les fanatiques contre l’Islam dans ces pays. Et surtout que tu entends et que tu sais – Ô Tariq Ramadan – ce qu’on fait les laïcs – tes copains – au Danemark et en Norvège, puis en France. Qu’ont fait ces intellectuels? N’ont-ils pas fait du tort au messager d’Allah (Sallallahou ‘Alaihi wa sallam) ? Ces intellectuels, ou la grande majorité des laïques, ne sont-ils pas d’accord pour dire qu’on doit donner à l’homme la liberté, qui est la liberté d’opinion : Il peut dire ce qu’il veut de Koufr et de perversité (Fousouq)? Est-ce que le musulman est libre de dire ce qu’il veut? Nous ne sommes pas libres! Nous sommes esclaves du Seigneur des hommes! Nous faisons sortir les hommes de l’adoration de l’homme vers l’adoration du Seigneur des hommes. Donc la laïcité est un moyen d’humilier l’homme et de le rendre esclave de l’homme. Et ils utilisent le mot laïcité pour frapper l’Islam et pour répandre le désordre et pour rire des musulmans en leur donnant quelques libertés. Mais de quelle liberté s’agit-il ?

Quelle liberté? Aujourd’hui en Europe et en Amérique, si un mot ne plaît pas aux politiciens là-bas, tu es classé dans la liste du terrorisme. Y a-t-il une usurpation de la liberté plus grande que ce genre d’usurpation? C’est arrivé à un point tel qu’ils sont capable d’utiliser le terme terrorisme pour n’importe quelle chose, lorsque c’est contre les musulmans. Pourquoi? Car ils savent comment jouer avec les mots, comment jouer avec les expressions. Ils sont venus à toi avec la démocratie pour te tromper et pour tromper beaucoup de musulmans. Ils sont venus à toi avec le libéralisme pour tromper les musulmans.

Comment peux-tu dire qu’il n’y a pas de problème entre eux et nous? Ou de problème fondamental avec l’Occident et la laïcité? La religion laïque est une religion corrompue et fondée sur la guerre contre la religion et sur la perte de la morale. Dis-moi, par ton Seigneur !

Où en Occident ont-ils interdit l’adultère ou la fornication (Zinaa), alors que cela est interdit dans toutes les religions? Cela est interdit dans le judaïsme, le christianisme et l’Islam.

Pourquoi la laïcité insiste-t-elle avec force pour garder le Zinaa légal? Pourquoi ne l’interdisent-ils pas? Le Hijab de la femme, la mixité? Pourquoi ne font-ils pas porter aux femmes le Hijab? Comment appellent-ils les femmes qui portent le Hijab dans toute l’Europe? Sont-ils satisfaits de celles qui couvrent leur visage? Est-ce que leur liberté est d’accord avec cela? Ou bien font-ils la guerre au Hijab par tous les moyens et appellent-ils à la mixité par divers moyens ?

De même que notre religion n’accepte pas qu’on invite au judaïsme ou au christianisme. Ce sont des religions fausses qui font sortir les hommes de la vérité vers la fausseté et de la lumière vers les ténèbres. Ceux qui étaient musulmans et qui maintenant invitent au judaïsme ou au christianisme! Ou même ceux qui ne pratiquent pas ces religions, il n’est pas permis qu’ils soient invités à ces fausses religions. Notre religion n’est pas une religion de liberté absolue. Mais plutôt c’est une liberté comme celle de l’esclave face à son Maître. Si tu veux t’échapper de cette servitude, tu entres dans le Koufr. Celui qui sort de la servitude d’Allah a rejeté la foi (Kafara). Donc nous, nous adorons Allah! Nous sommes des esclaves d’Allah! (Les esclaves du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s'adressent à eux, disent: ‹Paix› ) Al-Fourqaan : 63.

Donc de nommer les pays de Koufr « Dar Ash-Shahaadah », cela constitue une concession dans les fondements de la religion. Les pays occidentaux sont soient « Dar Harb » ou « Dar ‘Ahd wa Soulh wa Silm». Cependant de nommer ces pays « Dar Ash-Shahaadah » ou « Dar Ad-Da’wah », cela fait partie de mettre les mots hors de leur contexte (Tahrif). Comme la parole du marchand qui vivait en Virginie avant – aujourd’hui je ne sais pas – et qui disait : On ne doit pas dire des Kouffars, comme les juifs et les chrétiens qui vivent en Amérique, qu’ils sont des « Kouffars », plutôt nous disons seulement qu’ils sont des « non-musulmans ». Non! Ils sont comme Allah les a appelés : Ils sont « Kouffars », Ils sont « Moushrikounes ».Néanmoins lorsque quelqu’un fait la Da’wah, il choisit l’expression que les gens comprennent. Mais de déformer le sens des mots et d’empêcher d’utiliser les appellations qu’Allah a légiférées, cela n’est pas permis.

Donc cette personne (Tariq Ramadan) ne comprend pas la laïcité correctement.

Premièrement, notre problème avec l’Occident se trouve dans leurs religions de Koufr.

Deuxièmement, il se trouve dans la laïcité ce qui est contre la religion. Et tu connais la réalité et tu vois à quel point ils insistent pour enlever toute trace de l’Islam dans les pays de Koufr. Et la France n’est qu’un exemple de cela. Mais pour les mécréants ces choses sont étudiées. Ils regardent la force des musulmans dans ces pays. Déjà à la base ils ont uniquement fait venir les musulmans et ils leur ont uniquement permis de venir dans leur pays dans le but de leur faire la Da’wah à l’ouverture, à la perversité et au désordre. Tu crois que les pays occidentaux et l’Europe ont permis aux musulmans d’immigrer dans leur pays parce qu’ils ont de l’affection pour eux et parce qu’ils respectent leur humanité? Si tu crois cela, alors il n’y a pas de pensée plus ignorante et d’idée plus éloignée de la vérité que celle-là! La réalité est en fait qu’ils ont uniquement accepté l’immigration des musulmans pour arriver à certains objectifs :

1-Le premier objectif : Corrompre la ‘Aqidah des musulmans qui immigrent chez eux. Si les pères n’ont pas étés corrompus, alors ils font des efforts pour corrompre les fils. Si les fils ne sont pas corrompus, ils font des efforts pour corrompre les fils des fils, jusqu’à ce que sorte de la progéniture des musulmans des juifs, des chrétiens et des Moushrikines.

Voilà le premier objectif.

2-Le deuxième objectif : Frapper les gouvernements musulmans et salir la réputation de l’Islam par les musulmans qui sont présents chez eux. En changeant leur comportement, leur langue, leur tradition, et leur religion. Et peut-être même en leur permettant d’écrire et de paraître dans les médias pour critiquer les musulmans et les dirigeants musulmans pour faire monter la colère des musulmans.

3-Le troisième objectif : Un objectif économique, car la majorité des musulmans sont des travailleurs ou des ingénieurs ou même des soldats dans leurs armées. Ils profitent d’eux comme de n’importe quel esclave. Auparavant ils avaient des esclaves de l’Afrique, maintenant ils ont même des esclaves musulmans. Ils profitent d’eux sur le plan de la Dounya.

Et ils surveillent les mouvements de la Da’wah et ils font des probabilités et des statistiques :

"Le nombre des musulmans a augmenté… leur Da’wah a augmenté… le nombre a diminué, leur Da’wah a diminué…" ; Ils étudient cela de manière très sérieuse. Lorsqu’une personne à de l’impact et qu’ils considèrent qu’elle est capable de nuire à leurs plans, ils l’expulsent vers son pays, ou ils l’accusent de terrorisme et ils l’emprisonnent [1]. Ne sois pas endormi et inconscient. Nous parlons ici de pays et nous parlons de cultures. Les choses ne fonctionnent pas avec la naïveté que tu imagines! Alors faites attention à cela, qu’Allah vous protège. Je demande à Allah pour moi et pour vous le succès et la droiture, la guidance et la rectitude.

Et je demande à Allah qu’Il nous épargne du mal des ennemis des musulmans et qu’Il renvoi les ruses des Moushrikines contre eux-mêmes. Et qu’Il protège les musulmans contre leur mal. » (Voir le cours n°7 de l’explication du livre du Sheikh ‘Abdur-Rahman As-Sa’di, Minhaaj As-Saalikines. Ce cours est donné aux frères du Canada.)


[1] Bien entendu, les Takfiris et les Jihaadis qui suivent la secte des Khawaarijs et qui prônent le terrorisme, méritent cela et pire encore. Ce qui est injuste, c’est lorsqu’un musulman qui suit la voie des Salafs est traité de cette manière pour avoir enseigné ce qui est essentiel dans la religion. (Note du traducteur)



Source : Télécharger l'audio - Qui est le Sheikh Ousaamah Al-'Outaybi ?.
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Mercredi 7 Avril 2010, Montréal, Québec, Canada.

ImprimerE-mail

Infos - contact

Signaler une erreur ?
Vous devez vous inscrire sur le site.
Nous contacter
Vous devez vous inscrire sur le site.
Newsletter
Actualités du site.
Twitter
Nous suivre sur Twitter.