Radio Masjid Dhoun-Nourain

Masjid Dhoun-Nourain is on Mixlr

Mise en garde - Réfutations

Imprimer

Se dire Salafi n’est pas une vantardise pour nous-même

Écrit par Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan . Publié dans Fatawa : avis juridiques

Se dire Salafi n’est pas une vantardise pour nous-même (Tazkiyah lin-Nafs)!

Par : Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan - (Qu'Allah le préserve)

 

Question :
" Certaines langues répètent souvent : Untel est Salafi et untel n’est pas Salafi. Qu’est-ce qu’on veut dire par la voie Salafi? Qui sont les plus connus des savants musulmans qui ont invités à cette voie? Est-il possible de les nommés Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah ou Al-Firqah An-Naajiyah (C'est-à-dire les gens de la Sounnah et de l’unité ou le groupe sauvé)? Puis cette appellation n’est-elle pas une forme de vantardise pour nous-même? "
Réponse :

Ce qu’on veut dire par la voie Salafi, (c’est la voie) sur laquelle étaient les Salafs (les prédécesseurs) de cette Oummah, parmi les Sahaabahs, les Taabi’ines et les Imams reconnus. C’est la bonne ‘Aqidah (croyance), la méthodologie (Manhaj) saine, la foi véridique et l’accrochement solide à l’Islam, en tant que ‘Aqidah, Shari’ah, comportement et conduite. Par opposition à ce sur quoi se tiennent les gens de Bid’ah, les gens déviés et les gens qui propagent des superstitions. Et parmi les plus célèbres de ceux qui ont invité à la voie des Salafs, ont compte les quatre Imams (Abou Hanifah, Malik Ibn Anas, Ash-Shaafi’i, Ahmad Ibn Hanbal), Sheikhoul-Islam Ibn Taymiyyah ainsi que ses élèves, le Sheikh Mohammad Ibn ‘Abdul-Wahhaab ainsi que ses élèves et d’autres parmi tous les réformateurs et purificateurs. Et cela est de façon telle qu’il n’y a pas une époque qui soit exempte de personnes qui établissent la preuve d’Allah. Et il n’y a pas de mal de les nommés Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah. Il y a une différence entre eux et les gens des voies déviés. Et (de se dire Salafi) n’est pas une vantardise pour nous-même. Cela fait uniquement partie de faire la distinction entre les gens de la vérité et les gens du faux…


[1] : Une école Soufi de l’Inde qui possède de nombreuses croyances et pratiques d’égarement


Source : Tiré du recueil de Fataawa « Al-Ijaabaat Al-Mouhimmah fil-mashaakil al-moulimmah », vol. 1 page 109.
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Mercredi, le 10 août 2011, Montréal, Québec, Canada.

Infos - contact

Newsletter

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter...

Paypal Dons

Faire un don pour aider nos projets et activités