Radio Masjid Dhoun-Nourain

Masjid Dhoun-Nourain is on Mixlr

Mise en garde - Réfutations

Bienvenue sur le site www.salafidemontreal.com | Pour nous signaler un lien mort veuillez d'abord vous identifier ou : s’inscrire sur le site

Imprimer

Fatwa de Sheikh Al-Fawzan sur les recours dans les tribunaux des pays de Koufr

Écrit par Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Nouveau

Fatwa de Sheikh Al-Fawzan sur les recours dans les tribunaux des pays de Koufr

Par : Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan - (Qu'Allah le préserve)

 

 

Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

| durée : 00 : 30 sec

 

Question :
" Celui qui vit dans les pays de Koufr et à qui est survenu un conflit, lui est-il permis de demander son droit auprès des tribunaux qui jugent selon les lois fabriquées par l'homme? "
Réponse :

Oui, s'il n'y a pas de tribunaux Islamiques et que son droit va se perdre... son droit va se perdre, alors il le demande... il demande son droit. Car il n'a fait d'injustice à personne, et il n'a pas pris ce qui n'est pas son droit, mais il a uniquement pris son droit.


Source : www.alfawzan.af.org.sa
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Le Vendredi le 26 Juillet 2013, Montréal, Québec, Canada.

Imprimer

Au sujet du verdict des pays qui se basent sur le calendrier et le calcul et non la vue du croissant

Écrit par Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Au sujet du verdict des pays qui se basent sur le calendrier et le calcul et non la vue du croissant

Par : Sheikh Salih Al-Fawzan Ibn Abdillah Al-Fawzan - (Qu'Allah le préserve)

 

Question :
" Certains pays musulmans dirigent les gens vers le jeûne sans se baser sur la vue du croissant de lune, mais ils se suffisent des calendriers, quel est le verdict de cela? "
Réponse :

Il n’est pas permis de débuter le jeûne du mois de Ramadan par autre chose que la vue du croissant, d’après la parole du prophète (صلى الله عليه وسلم‏) : « Jeûnez à sa vue (le croissant) et rompez votre jeûne à sa vue. Et s’il y a des nuages (qui vous empêchent de le voir) alors, estimez (le mois de Sha’baan comme étant de 30 jours). » Rapporté par Al-Boukhari dans son Sahih (2/229) et il n’est pas permis de se baser sur le calcul, car cela est contraire à ce qui est légiféré et parce que le calcul se trompe souvent.

Mais pour les pays non-musulmans et dans lesquels il n’y a pas de groupes de musulmans qui se charge de l’observation du croissant de lune, alors ils suivent le pays musulman le plus proche et le plus fiable dans la recherche (de la vue du croissant), et s’il ne leur parvient pas d’information fondée sur la question, alors il n’y a pas de mal dans ce cas de se diriger vers le calendrier, d’après la parole suivante d’Allah : (Et craignez Allah le plus que vous le pouvez) At-Taghaaboun : 16. Et de nos jours les moyens sont disponibles, Al-Hamdoulillah. Les ambassades des pays musulmans sont répandues dans le monde et ainsi que les centres Islamiques sont présents dans la plupart des pays du monde. Les musulmans doivent donc apprendre à se connaître les uns les autres dans ce domaine et dans les autres questions de leur religion. .


Source : www.alfawzan.af.org.sa
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Le Mercredi 10 juillet 2013, Montréal, Québec, Canada.

Imprimer

L’étudiant peut-il parler d’une personne qui fait une erreur parmi les gens de la Sounnah sans consulter les savants?

Écrit par Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali. Publié dans Fatawa : avis juridiques

L’étudiant peut-il parler d’une personne qui fait une erreur parmi les gens de la Sounnah sans consulter les savants?

Par : Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

 

Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

| durée : 01 min

 

Question :
" Est-ce que la parole suivante est correcte : « L’étudiant en science ne parle pas des individus qui font partie des gens de la Sounnah et qui ont commis des erreurs sans consulter les hommes de science. »? "
Réponse :

Non! Ceci n’est pas correct! Mais il parle dans le but de clarifier son erreur! Si (celui qui fait l’erreur) fait partie des savants de la Sounnah, ou des gens de la Sounnah, ou d’autre qu’eux... (Il clarifie l’erreur), car ceci est un besoin, son explication est pour un besoin! Donc s’il vient et voit ceux qui risquent de le suivre dans son erreur, il dit : « Ceci est une erreur… » « Untel s’est trompé sur ce sujet… » « Untel sa position est faible… » « Untel sa position est plus prêt de la vérité… » Même s’il fait partie des gens de la Sounnah! Car depuis toujours, les savants se sont réfutés les uns les autres, il n’y a donc pas de mal à cela. Et nous demandons à Allah de nous donner la sincérité dans nos paroles et nos actions. Et paix et salut sur notre prophète Mohammad J ainsi que sur sa famille et sur ces compagnons et ceux qui les ont suivis de la meilleure manière.


Source : Tiré de la conférence Makaanatous-Sounnah.
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Le Mardi 28 mai 2013, Montréal, Québec, Canada.

Infos - contact

Newsletter

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter...

Paypal Dons

Faire un don pour aider nos projets et activités