Radio Masjid Dhoun-Nourain

Masjid Dhoun-Nourain is on Mixlr

Mise en garde - Réfutations

Bienvenue sur le site www.salafidemontreal.com | Pour nous signaler un lien mort veuillez d'abord vous identifier ou : s’inscrire sur le site

Imprimer

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Salafi … »

Écrit par Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Salafi … »

Par : Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

 

Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

| durée : 2 min

 

Question :
" Quelle est votre opinion au sujet de celui qui dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Takfiri, ni Salafi, mais je suis de Ahlous-Sounnah wal -Jamaa’ah»? "
Réponse :

Bien, alors qui sont Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah? Cette parole est revenue encore une fois. Ceux-là sont devenus comme les Sourouris de l’époque. Ne vous ai-je pas dit cela au début de la parole? Ceux-là sont devenus comme les Sourouris. Ils prennent d’eux parfois. Ils prennent les assaisonnements et le sel de leurs paroles qu’on entendait il y a de cela 20 ans ou plus. Il dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Takfiri, ni Salafi…»? Alors tu es quoi? (Il dit) : «je suis de Ahlous-Sounnah wal -Jamaa’ah».

Nous avons diverses appellations : Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah et Ahloul-Hadith et les Salafis (Salafiyoun) et les Atharis (Athariyoun), ce sont des noms différents qui désignent une seule et même chose. Si tu dis : je suis Salafi, je te dis Salafis et cela ne me fâche pas. Si tu te dis de Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah, oui, et cela ne me fâche pas. Si tu dis que tu es de Ahloul-Hadith, oui, sur la voie de Ahlou-Hadith et j’espère être sur leur voie, et cela ne me fâche pas. Si tu dis sur la voie de Ahloul-Athar, oui je suis sur leur vois – et j’espère être sur leur voie - et cela ne me fâche pas. Ce sont toutes des appellations qui désignent une seule et même chose. Mais si tu dis à quelqu’un : je suis Salafi, et il te dit : non. Vérifie bien sur cette personne, car cette fumée ne vient pas sans qu’il y ait un feu en dessous.

Sheikhoul-Islam Ibn Taymiyyah dit : (Il n’y a pas de blâme pour celui qui montre son appartenance à la voie des Salafs et qui se dit Salafi et se réclame de cette voie. Il est même obligatoire d’accepter cela de sa part selon le consensus…) Il mentionne l’accord et le consensus au sujet de l’obligation d’accepter celui qui se nomme Salafi! (…Car la voie des Salafs n’est rien d’autre que la vérité.) Alors qui est celui qui contredit le consensus?


Source : https://www.box.com/shared/static/4ku5hs7tc6.mp3.
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Le Samedi 9 février 2013, Montréal, Québec, Canada.

Imprimer

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis ni Salafi ni Ikhwaani, ni Tablighi… »

Écrit par Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis ni Salafi ni Ikhwaani, ni Tablighi… »

Par : Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

Question :
" Quelle est votre opinion au sujet de celui qui dit : « Je ne suis ni Salafi ni Ikhwaani, ni Tablighi, mais je suis de Ahlous-Sounnah wal -Jamaa’ah. Car la division des musulmans n’est pas mentionnée dans le Qor’an »? "
Réponse :

Par Allah, cette parole – même si elle est vraie – est une parole par laquelle on veut (défendre) le faux. Où est le tort dans le fait de s’affilier aux Salafs Saalihs (les Sahabahs et ceux qui leur ont succédé)? Celui qui se dit suivre les Salafs, est-ce que cela implique de sa part quelque chose de faux sur le plan de l’« Aqidah au point (de vouloir) faire la guerre à cette appellation? Est-ce que cela implique quelque chose de faux dans l’adoration? Est-ce que cela implique quelque chose de faux dans un des aspects de l’Islam?

Une chose que nous prenons comme religion vis-à-vis d’Allah est que ceux qui prônent l’appartenance au Qor’an et à la Sounnah et aux Manhaj des Salafs n’ont rien de faux, ni dans la Aqidah ni dans l’adoration. Ils se sont retrouvés obligés d’avoir recours à cette appellation, pour que ceux-là (les gens et les sectes de Bid’ ahs) reviennent de leurs faussetés et de leurs déviations. Si après (que les gens de Bid’ah soient revenus à la vérité) vous entendez quelqu’un qui se dit Salafi, alors dans ce cas vous pourrez vous y opposer. Mais étant donné que tu persistes à être fier d’être un Tablighi, et un autre est fier d’être Ikhwaani et l’autre est fier d’être de telle ou telle secte, comment pouvez-vous faire la guerre à ceux qui, pour se distinguer des gens de la fausseté, sont contraints d’employer cette appellation en leur disant : "Non, je ne suis pas Salafi, ni… ni… Je fais partie de Ahlous-Sounnah!"

Imprimer

Il jure qu’il n’est pas membre de la secte des « Ikhwaans », mais il agit et pense comme eux?

Écrit par Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali . Publié dans Fatawa : avis juridiques

Il jure qu’il n’est pas membre de la secte des « Ikhwaans », mais il agit et pense comme eux?

Par : Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

Question :
" Comment doit-on agir avec celui qui jure ne pas faire partie de la secte des « frères musulmans » (Al-Ikhwaan Al-Mouslimoune), malgré que ses actions et ses idées sont les idées des Ikhwhaan Al-Mouslimoun? "
Réponse :

S’il jure, nous restons dans le doute de son honnêteté, car ce sont des gens de l’hypocrisie (Taqiyah) et du mensonge et ils jurent constamment. L’un d’eux va même témoigner devant la Ka’bah qu’il n’est pas Qoutbi, ni Ikhwaani! Ces gens-là sont élevés sur le mensonge et ils ne combattent leurs opposants que par le mensonge. Ils n’ont aucune preuve.

Mais dis-lui : Pourrais-tu établir les preuves de ce que tu dis. Parle contre les Ikhwans et mets en garde contre eux! S’il refuse alors il est un des leurs… S’il refuse alors dis-lui : Je te crois, mais suis la voie de tes Salafs Salihs (pieux prédécesseurs)! Ils étaient tous unanimement unis sur l’obligation de mettre en garde contre les gens de l’égarement. Alors dans ce cas clarifie, averti! Si tu es Salafi, suis le Manhaj des Salafs dans l’explication et dans la clarification. Alors s’il explique et critique (les Ikhwaans) nous le croiront entièrement. Et s’il refuse, alors il est un des leurs. Avez-vous compris cela? Voilà la façon de faire!


Source : Tiré du livre Fataawaa fadiilatoush-Sheikh Rabi’ Al-Madkhali, volume 1, page 376-377.
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Le Vendredi le 19 octobre 2012, Montréal, Québec, Canada.

Infos - contact

Newsletter

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter...

Paypal Dons

Faire un don pour aider nos projets et activités