Radio Masjid Dhoun-Nourain

Masjid Dhoun-Nourain is on Mixlr

Mise en garde - Réfutations

Bienvenue sur le site www.salafidemontreal.com | Pour nous signaler un lien mort veuillez d'abord vous identifier ou : s’inscrire sur le site

Imprimer

Le combat qui se passe en Syrie en ce moment est-il un Jihad légiféré par l’Islam?

Écrit par Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Le combat qui se passe en Syrie en ce moment est-il un Jihad légiféré par l’Islam?

Par : Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

 

Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

| durée : 14 min

 

Ceci est la réponse de son excellence, notre Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali, autour de ce qui se produit en Syrie présentement et sa réponse est venue lors de son cours hebdomadaire qui est transmis en direct sur le site internet Miraath Al-Anbiya, en date du 3 de Joumaada al-Aakhirah de l’an 1434 de la Hijrah, qui correspond au 6 avril 2013.

Question :
" Quel est votre Fatwa au sujet de ce qui se passé en Syrie? Est-ce considéré comme un Jihad légiféré par l’Islam? Est-ce que le combat avec l’Armée Libre (Al-Jaysh Al-Hourr) est considéré comme étant sous une bannière (Islamique)? "
Réponse :

Nous avons parlé de cela énormément. Et en cette occasion, les gens de la passion attaquent les gens de la Sounnah. Lorsque les (savants Salafis) ont parlé au tout début de l’affaire et qu’ils ont dit : «Ne combattez pas». Cela ne veut pas dire que nous avons de la sollicitude pour le régime politique de ce criminel (Bashaar Al-Asad), dont l’état n’échappe pas à la personne qui a de la science, de la Sounnah qui est a lu sur la question. Il (Bashaar) est sur une croyance de Koufr bien connue (la croyance de la secte des Nousairiyyahs). Nulle personne ayant senti le parfum de la science et qui a connu la croyance des gens de la vérité ne l’ignore. Mais lorsqu’on a dit cela, on l’a dit uniquement par miséricorde pour les gens de la Syrie et par bienveillance pour eux. Pour ne pas que leur sang soit versé et que leurs femmes soient violées, comme vous l’entendez maintenant; l’honneur est atteint, le sang est répandu, les gens sont forcés de quitter leur pays, le champ et la progéniture sont détruits. Ce groupe (la secte des Nousairiyyahs) est plus mécréant que les juifs et les chrétiens. Ceci est chose confirmée.

Lorsqu’on leur a répondu (de ne pas combattre et) de ne pas répondre (à l’appel de celui qui combat en Syrie), ils ont dit : ceux-là se tiennent avec Bashaar, avec le régime de Bashaar. Est-ce qu’une personne qui possède la raison peut prendre position pour les Nousayriyyah? Quelqu’un qui connait ce que signifie (la secte) Nousayriyyah se tiendrait-il avec celle-ci? De se tenir avec le Kafir et de le supporter contre les gens de la foi et de l’Islam est une forme d’apostasie vis-à-vis de la religion d’Allah, mais même si tu venais aux gens du faux avec mille Mouadh-dhin pour dire cette parole, cela ne les empêcherait pas plus d’inventer des mensonges contre les gens de la Sounnah et de la foi.

Maintenant que l’affaire est en train de se produire, alors (je dis) en réalité, que je ne considère pas cette bannière comme étant légale. Je vous demande ce que le prophète J a répondu lorsqu’il fut questionné au sujet de l’homme qui combat par fierté, de l’homme qui combat pour montrer son courage et de l’homme qui combat pour le butin, lequel d’entre eux combat dans le sentier d’Allah? Qu’a-t-il répondu J? Il se détourna de tout cela et répondit par la réponse du sage. Il dit : « Celui qui combat pour que la Parole d’Allah soit la plus élevée est dans le sentier d’Allah! » Est-ce que l’Armée libre (Al-Jaysh Al-Hourr) combat pour que la Parole d’Allah soit la plus élevée? Nous posons la question et si cela est le cas, alors qu’ils élèvent la bannière. Pourtant ce que nous avons entendu et vu c’est le contraire de cela. C’est pourquoi tous les courants sont avec eux : les laïques, les libéralistes, les démocrates, les nationalistes, les populistes. Même que certains d’entre ceux qu’on appelle les ‘Alawiyyahs – qui sont en fait des Nousairiyyahs du même groupe que celui du dirigeant actuel – se sont joints à eux ainsi que des chrétiens et ils réclament un état séculier. Vous savez ce qu’est un état séculier? C’est un État laïque, où il n’y a pas de place pour la religion. Donc pouvons-nous dire que de combattre avec eux est dans le sentier d’Allah?

Imprimer

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Salafi … »

Écrit par Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Salafi … »

Par : Sheikh Mohammad Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

 

Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

| durée : 2 min

 

Question :
" Quelle est votre opinion au sujet de celui qui dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Takfiri, ni Salafi, mais je suis de Ahlous-Sounnah wal -Jamaa’ah»? "
Réponse :

Bien, alors qui sont Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah? Cette parole est revenue encore une fois. Ceux-là sont devenus comme les Sourouris de l’époque. Ne vous ai-je pas dit cela au début de la parole? Ceux-là sont devenus comme les Sourouris. Ils prennent d’eux parfois. Ils prennent les assaisonnements et le sel de leurs paroles qu’on entendait il y a de cela 20 ans ou plus. Il dit : « Je ne suis pas Tablighi, ni Ikhwaani, ni Takfiri, ni Salafi…»? Alors tu es quoi? (Il dit) : «je suis de Ahlous-Sounnah wal -Jamaa’ah».

Nous avons diverses appellations : Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah et Ahloul-Hadith et les Salafis (Salafiyoun) et les Atharis (Athariyoun), ce sont des noms différents qui désignent une seule et même chose. Si tu dis : je suis Salafi, je te dis Salafis et cela ne me fâche pas. Si tu te dis de Ahlous-Sounnah wal-Jamaa’ah, oui, et cela ne me fâche pas. Si tu dis que tu es de Ahloul-Hadith, oui, sur la voie de Ahlou-Hadith et j’espère être sur leur voie, et cela ne me fâche pas. Si tu dis sur la voie de Ahloul-Athar, oui je suis sur leur vois – et j’espère être sur leur voie - et cela ne me fâche pas. Ce sont toutes des appellations qui désignent une seule et même chose. Mais si tu dis à quelqu’un : je suis Salafi, et il te dit : non. Vérifie bien sur cette personne, car cette fumée ne vient pas sans qu’il y ait un feu en dessous.

Sheikhoul-Islam Ibn Taymiyyah dit : (Il n’y a pas de blâme pour celui qui montre son appartenance à la voie des Salafs et qui se dit Salafi et se réclame de cette voie. Il est même obligatoire d’accepter cela de sa part selon le consensus…) Il mentionne l’accord et le consensus au sujet de l’obligation d’accepter celui qui se nomme Salafi! (…Car la voie des Salafs n’est rien d’autre que la vérité.) Alors qui est celui qui contredit le consensus?


Source : https://www.box.com/shared/static/4ku5hs7tc6.mp3.
Traduit par : Abou Hammaad Sulaiman Dameus Al-Hayiti
Le Samedi 9 février 2013, Montréal, Québec, Canada.

Imprimer

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis ni Salafi ni Ikhwaani, ni Tablighi… »

Écrit par Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali. Publié dans Fatawa : avis juridiques

Réponse à celui qui dit : « Je ne suis ni Salafi ni Ikhwaani, ni Tablighi… »

Par : Sheikh Rabi’ Ibn Haadi Al-Madkhali - (Qu'Allah le préserve)

 

Question :
" Quelle est votre opinion au sujet de celui qui dit : « Je ne suis ni Salafi ni Ikhwaani, ni Tablighi, mais je suis de Ahlous-Sounnah wal -Jamaa’ah. Car la division des musulmans n’est pas mentionnée dans le Qor’an »? "
Réponse :

Par Allah, cette parole – même si elle est vraie – est une parole par laquelle on veut (défendre) le faux. Où est le tort dans le fait de s’affilier aux Salafs Saalihs (les Sahabahs et ceux qui leur ont succédé)? Celui qui se dit suivre les Salafs, est-ce que cela implique de sa part quelque chose de faux sur le plan de l’« Aqidah au point (de vouloir) faire la guerre à cette appellation? Est-ce que cela implique quelque chose de faux dans l’adoration? Est-ce que cela implique quelque chose de faux dans un des aspects de l’Islam?

Une chose que nous prenons comme religion vis-à-vis d’Allah est que ceux qui prônent l’appartenance au Qor’an et à la Sounnah et aux Manhaj des Salafs n’ont rien de faux, ni dans la Aqidah ni dans l’adoration. Ils se sont retrouvés obligés d’avoir recours à cette appellation, pour que ceux-là (les gens et les sectes de Bid’ ahs) reviennent de leurs faussetés et de leurs déviations. Si après (que les gens de Bid’ah soient revenus à la vérité) vous entendez quelqu’un qui se dit Salafi, alors dans ce cas vous pourrez vous y opposer. Mais étant donné que tu persistes à être fier d’être un Tablighi, et un autre est fier d’être Ikhwaani et l’autre est fier d’être de telle ou telle secte, comment pouvez-vous faire la guerre à ceux qui, pour se distinguer des gens de la fausseté, sont contraints d’employer cette appellation en leur disant : "Non, je ne suis pas Salafi, ni… ni… Je fais partie de Ahlous-Sounnah!"

Infos - contact

Newsletter

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter...

Paypal Dons

Faire un don pour aider nos projets et activités